Dérive sectaire avec la bénédiction du régime d’Assad


 

 

Voilà le spectacle d’endoctrinement, que le régime du dictateur Bachar Al-Assad permet le déroulement librement dans les rues de Damas, depuis sa demande  aux milices de la République des Mollahs iraniens d’intervenir aux côtés de l’armée gouvernementale en Syrie… Les cercles religieux des intégristes iraniens… 

 

Advertisements

Syrie : cent personnes meurent dans une attaque au gaz toxique


Massacre-au-GazToxique-Khan-Cheikhoun-4-avril-2017

 

Syrie : cent personnes meurent dans une attaque au gaz toxique

Le Monde.fr avec AFP |  04.04.2017

Gazage-à-Khan-Cheikhoun-pès-d'Idleb-4-avril-2017

Le régime syrien est accusé d’avoir perpétré une attaque à Khan Cheikhoun, une ville tenue par les rebelles. Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira en séance extraordinaire mercredi.
Cent personnes, dont des enfants, ont été tuées mardi dans un bombardement aérien qui a émis du « gaz toxique » à Khan Cheikhoun, une ville du nord-ouest de la Syrie tenue par les rebelles. 400 autres ont été asphyxiées, selon l’Union des organisations de secours et soins médicaux (UOSSM). Ce bilan a été confirmé par la direction médicale de la province d’Idlib.

Les auteurs du raid aérien, qui a eu lieu vers 7 heures mardi matin, n’ont pas encore été identifiés, mais une composante de l’opposition a d’ores et déjà accusé le régime de Damas. Une vidéo tournée par des activistes montre un seul appareil qui a survolé la ville et largué plusieurs projectiles avant que des colonnes de fumée s’élèvent.

« Nous avons porté assistance à plus de 200 personnes en situation de détresse respiratoire à des degrés divers. Il faut dans ces cas intervenir le plus rapidement possible, ce qui a été compliqué à cause de la panique dans les rues, et décontaminer les victimes avec de l’eau, les ventiler, nettoyer les vêtements… Malheureusement, les premiers secours n’étaient pas assez équipés », a précisé au Monde Radi Saad, un membre de la défense civile. La première équipe appelée sur place après le raid ignorait en effet qu’il s’agissait d’une attaque chimique. Les secouristes comptent dans leurs propres rangs deux blessés, dont un grave, du fait de leur exposition aux gaz.

Plus tard dans la matinée, le centre  local de la défense civile, qui servait de morgue improvisée, a été complètement détruit par une frappe aérienne, obligeant à dégager à nouveau des décombres les corps des victimes de la première frappe. L’hôpital Al-Rahma de Khan Cheikhoun, le seul en fonction dans cette ville, a également été ciblé, un missile s’abattant à une vingtaine de mètres de l’édifice. L’équipe médicale a décidé d’évacuer les blessés vers d’autres villes.

Réunion du Conseil de sécurité

Des vidéos publiées sur le réseau social Twitter  montrent des enfants morts ou inconscients ou encore plusieurs hommes inconscients, dont les pupilles ne réagissent pas à la lumière, et qui sont présentés par un médecin anglophone présent sur place comme des victimes d’une attaque au gaz sarin.

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira en séance extraordinaire mercredi pour aborder cette attaque chimique supposée, a annoncé l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU. Le Royaume-Uni et la France avaient demandé cette réunion dans la journée.

Lire aussi :   Attaque au gaz toxique en Syrie : la communauté internationale met en cause Assad et ses soutiens

Plus tôt dans la matinée, la Coalition nationale syrienne, importante composante de l’opposition, avait également annoncé dans un communiqué réclamer au Conseil de sécurité de « convoquer une réunion urgente après ce crime et d’ouvrir une enquête immédiate ». L’opposition a accusé le « régime du criminel Bachar » d’avoir mené des raids sur la ville de Khan Cheikhoun avec des « obus contenant du gaz chimique ».

L’armée  syrienne a, pour sa part, démenti toute implication dans l’attaque. « Le commandement de l’armée dément catégoriquement avoir utilisé toute substance chimique ou toxique à Khan Cheikhoun aujourd’hui (…). Il souligne qu’il n’en a jamais utilisé, à aucun moment, à aucun endroit et ne le fera pas dans l’avenir », a-t-elle déclaré par le biais d’un communiqué publié par l’agence officielle SANA.

Résolution 2118 de l’ONU

Le gouvernement syrien, accusé par plusieurs témoins et rapports d’enquête de l’ONU, a toujours démenti toute utilisation d’armes chimiques dans une guerre qui a déjà fait plus de 320 000 morts depuis mars 2011. Il a ratifié la convention sur l’interdiction des armes chimiques en 2013.

 Lire aussi :   Moscou conteste les conclusions du rapport de l’ONU sur l’usage d’armes chimiques en Syrie

La résolution 2118 de septembre 2013 a obligé la Syrie à démanteler tout son arsenal chimique, sous la supervision d’une mission conjointe de l’ONU et de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC). L’essentiel de l’armement chimique déclaré par Damas a été évacué du pays pour être détruit, soit 1 300 tonnes de produits toxiques, à la suite d’un accord russo-américain.

Cet accord avait permis d’éviter une intervention militaire américaine après que Damas eut été accusé d’avoir utilisé du gaz sarin dans une attaque ayant fait 1 400 morts. L’OIAC, sise à La Haye, « est gravement préoccupée par l’attaque présumée aux armes chimiques rapportée par les médias [mardi] matin à Khan Cheikhoun, région du sud de la province d’Idlib », a-t-elle déclaré dans un communiqué, affirmant « rassembler et analyser des informations de toutes les sources disponibles ».

http://www.lemonde.fr/syrie/article/2017/04/04/le-regime-syrien-accuse-d-avoir-perpetre-une-attaque-au-gaz-toxique_5105625_1618247.html

اسرائيل تفضل وجود بشار لتأمين مصالحها – l’intérêt d’Israël…est le maintien d’Al Assad au pouvoir


 

 

ميدفيديف”: “اسرائيل تفضل وجود بشار لتأمين مصالحها”

15032923_184911758634140_4926123568520389103_n

قال رئيس الوزراء الروسي “ديمتري ميدفيديف”: إن “إسرائيل تفضل وجود بشار الأسد على رأس النظام في سوريا لتأمين مصالحها”، وذلك في لقاء مع القناة الثانية في التلفزيون الإسرائيلي، عشية زيارته إلى تل أبيب، أمس الأربعاء.
وأوضح “ميدفيديف” أنه خلال أحد لقاءاته مع كبار المسؤولين الإسرائيليين، أبلغوه أنهم لا يؤيدون الأسد بشكل كامل، لكنهم يفضّلون وجوده لأنه يستطيع السيطرة على الوضع الميداني في سوريا، ولأن سيطرته أفضل من سيطرة الإرهابيين، على حد وصفه.
وأشار “ميدفيديف” إلى أن موقف المسؤولين الإسرائيلين –الذين لم يُّحدد ميدفيديف هويتهم- يتطابق مع الموقف الروسي.
ولفت “ميدفيديف” إلى أن الهجمات الإسرائيلية على الأراضي السورية، لا تُهدّد نظام الأسد وإنما هي رد على إرسال الشحنات التسليحية إلى ميليشيا حزب الله، بقوله “أنطلق من فرضية مفادها أنه ليس هناك دولة تريد القيام بخطوات من شأنها زيادة التوتر في المنطقة، وأظن أن سوريا تفهم ذلك جيدا”.
وكانت صحيفة “السياسة” الكويتية كشفت العام الماضي، نقلًا عن قيادي رفيع في تيار مقتدى الصدر، عن محادثات سرية تمت بين إسرائيل ونظام الأسد برعاية روسية قبل بدء العمليات العسكرية الروسية في سوريا في نهاية أيلول العام الماضي.
وأكد القيادي للصحيفة، على وجود تعاون حقيقي بين نظام الأسد وتل أبيب بدعم روسي، وأن اسرائيل لعبت دورًا مهمًّا في تشجيع موسكو على التدخل العسكري؛ لأنها لا تريد سقوط نظام الأسد، الذي يمثل لها صمام أمان.
وتجدر الإشارة إلى أن مصادر عسكرية إسرائيلية كانت قد أكدت في وقت سابق، على وجود إجماع في مراكز صنع القرار في تل أبيب على أهمية بقاء نظام الأسد بالنسبة لإسرائيل، عبّر عنها مسؤول في هيئة أركان الجيش الإسرائيلي بقوله: “رغم أنّ أحدًا في إسرائيل لا يمكنه قول ذلك بشكل علني وصريح، إلا أنّ أفضل الخيارات بالنسبة لإسرائيل هو بقاء نظام الأسد، وتواصل القتال الداخلي إلى أبعد مدى”٠

الذكرى الثالثة / Trois ans déja


 

3 ans déjà / La Révolution syrienne

3 ans déjà / La Révolution syrienne

– Entre « régime dictatorial » et « extrémisme islamiste » le peuple a choisi la « Démocratie »

– Le régime cultive la fracture confessionnelle et l’EIIL (Daesh) n’est que son instrument

– Le Régime ne protège pas vraiment les minorités, mais il s’en sert habilement pour se protéger

– La Syrie mérite mieux que « Bachar ou les extrémistes »

 

 

 

*

A Walid AL Mouallem


*

رسالة إلى وليد المعلم وكل من لفّ لف النظام الإرهابي

Epine dans la gorge de l'extrémisme et du régime

Le peuple restera une Epine dans la gorge de l’extrémisme et du régime

*

Crimes de guerre, crimes contre l’humanité… Assad à la CPI


Bostan al Qasr - 27.07.2013

Bostan al Qasr – 27.07.2013

Sauvetage d'un engant - Alep - Rue de Kallaseh 27072013

Sauvetage d’un engant – Alep – Rue de Kallaseh 27072013

Raqa Statut de Hafez 2013

Raqa Statut de Hafez 2013

People help a man pulled from the rubble of a hit by a missile attack on the Syrian regime in the besieged area of Homs site. July 26, 2013

People help a man pulled from the rubble of a hit by a missile attack on the Syrian regime in the besieged area of Homs site. July 26, 2013

 Les gens aident un homme retiré des décombres sur un site touché
par une attaque de missiles du régime syrien dans la région assiégée de Homs. 26 juillet 2013

الناس نعمل على مساعدة رجل سحب من تحت الأنقاض بعد هجوم  صاروخي من  قبل النظام السوري في المنطقة المحاصرة في حمص. 26 يوليو 2013

Alep - Hay Al Kallasé - 27.07.2013

Alep – Hay Al Kallasé – 27.07.2013

Massacre de Bab Al Neyrab-Alep 27.07.2013

Massacre de Bab Al Neyrab-Alep 27.07.2013

This picture made available by the Syrian opposition's Saam News Network allegedly shows destruction caused to the Khaled bin Walid mosque in the city of Homs. Syrian army shelling destroyed the centuries-old mausoleum according to activists 07 2013

This picture made available by the Syrian opposition’s Saam News Network allegedly shows destruction caused to the Khaled bin Walid mosque in the city of Homs. Syrian army shelling destroyed the centuries-old mausoleum according to activists 07 2013

Que reste-il de la

Déclaration universelle des droits de l’homme

Préambule

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l’homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité et que l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l’homme.

Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression.

Considérant qu’il est essentiel d’encourager le développement de relations amicales entre nations.

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l’égalité des droits des hommes et des femmes, et qu’ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l’Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Considérant qu’une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

L’Assemblée générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l’homme comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l’esprit, s’efforcent, par l’enseignement et l’éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d’en assurer, par des mesures progressives d’ordre national et international, la reconnaissance et l’application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

Article premier

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2

1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. 
2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 6

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

ماذا تبقى من الإعلان العالمي لحقوق الإنسان

الديباجة

لما كان الاعتراف بالكرامة المتأصلة في جميع أعضاء الأسرة البشرية وبحقوقهم المتساوية الثابتة هو أساس الحرية والعدل والسلام في العالم.

ولما كان تناسي حقوق الإنسان وازدراؤها قد أفضيا إلى أعمال همجية آذت الضمير الإنساني، وكان غاية ما يرنو إليه عامة البشر انبثاق عالم يتمتع فيه الفرد بحرية القول والعقيدة ويتحرر من الفزع والفاقة.

ولما كان من الضروري أن يتولى القانون حماية حقوق الإنسان لكيلا يضطر المرء آخر الأمر إلى التمرد على الاستبداد والظلم.

ولما كان من الجوهري تعزيز تنمية العلاقات الودية بين الدول،

ولما كانت شعوب الأمم المتحدة قد أكدت في الميثاق من جديد إيمانها بحقوق الإنسان الأساسية وبكرامة الفرد وقدره وبما للرجال والنساء من حقوق متساوية وحزمت أمرها على أن تدفع بالرقي الاجتماعي قدماً وأن ترفع مستوى الحياة في جو من الحرية أفسح.

ولما كانت الدول الأعضاء قد تعهدت بالتعاون مع الأمم المتحدة على ضمان اطراد مراعاة حقوق الإنسان والحريات الأساسية واحترامها.

ولما كان للإدراك العام لهذه الحقوق والحريات الأهمية الكبرى للوفاء التام بهذا التعهد.

فإن الجمعية العامة تنادي بهذا الإعلان العالمي لحقوق الإنسان على أنه المستوى المشترك الذي ينبغي أن تستهدفه كافة الشعوب والأمم حتى يسعى كل فرد وهيئة في المجتمع، واضعين على الدوام هذا الإعلان نصب أعينهم، إلى توطيد احترام هذه الحقوق والحريات عن طريق التعليم والتربية واتخاذ إجراءات مطردة، قومية وعالمية، لضمان الاعتراف بها ومراعاتها بصورة عالمية فعالة بين الدول الأعضاء ذاتها وشعوب البقاع الخاضعة لسلطانها.

المادة 1.

  • يولد جميع الناس أحراراً متساوين في الكرامة والحقوق، وقد وهبوا عقلاً وضميراً وعليهم أن يعامل بعضهم بعضاً بروح الإخاء.

المادة 2.

  • لكل إنسان حق التمتع بكافة الحقوق والحريات الواردة في هذا الإعلان، دون أي تمييز، كالتمييز بسبب العنصر أو اللون أو الجنس أو اللغة أو الدين أو الرأي السياسي أو أي رأي آخر، أو الأصل الوطني أو الاجتماعي أو الثروة أو الميلاد أو أي وضع آخر، دون أية تفرقة بين الرجال والنساء. وفضلا عما تقدم فلن يكون هناك أي تمييز أساسه الوضع السياسي أو القانوني أو الدولي لبلد أو البقعة التي ينتمي إليها الفرد سواء كان هذا البلد أو تلك البقعة مستقلا أو تحت الوصاية أو غير متمتع بالحكم الذاتي أو كانت سيادته خاضعة لأي قيد من القيود.

المادة 3.

  • لكل فرد الحق في الحياة والحرية وسلامة شخصه.
  • المادة 5.

    • لايعرض أي إنسان للتعذيب ولا للعقوبات أو المعاملات القاسية أو الوحشية أو الحاطة بالكرامة.
  • المادة 6.

    • لكل إنسان أينما وجد الحق في أن يعترف بشخصيته القانونية.

Vidéo : Les crimes du régime de Bachar Al-Assad contre le patrimoine syrien…. et mondial


*

حمص المحاصرة قصف جنوني بالصواريخ على جامع الصحابي خالد بن الوليد ومحاولات من الشبيحة لتدميره 9 7 2013

Le 9 juillet 2013, la mosquée où repose le corps du célèbre général et compagnon du prophète Khaled Ben Alwalid, depuis presque  14 siècles, a été détruite par l’artillerie et les missiles du régime de Bachar Al-Assad, soutenu par les milices du Hezbollah.

*

قلعة الحصن:صواريخ الميغ تنهال على قلعة الحصن الاثرية

Intouchable, le régime syrien vient de commettre un nouveau crime contre le patrimoine mondial, en ciblant directement avec l’aviation le Krak des Chevaliers Qal`at al-Hosn (La forteresse imprenable), forteresse bâtie en partie par les croisés, patrimoine mondial de l’UNESCO.

*
*

‫الآثار السورية بين مطرقة الحرب وسندان النهب

%d bloggers like this: