ٍRami Makhlouf fonde une entreprise “humanitaire” d’un milliard de livres syriennes -رامي مخلوف: هذا من فضل اختلاساتي٠٠٠


2012-02-08-syrie- makhlouf -et- Assad.jpg

Le peuple veut le jugement des corrompus et des assassins…

ٍRami Makhlouf fonde une entreprise “humanitaire” d’un milliard de livres syriennes

04/02/2019
Le ministère syrien du Commerce intérieur et de la Protection des consommateurs a approuvé la création d’une société de développement et d’aide humanitaire pour l’homme d’affaires syrien Rami Makhlouf.
Selon le site “économique” locale, lundi 4 février, la société est nommée “Ramak Development and Human Development Company Private Holding ».
Makhlouf, cousin du président syrien Bachar al-Assad, détient 99,996% des 1,03 milliards de livres syriennes de la société.
Tandis que la compagnie Mashreq Investment Fund et Ramak Investment Group détiennent 0,002% du capital de la société
La nouvelle compagnie est permise de créer des sociétés ainsi que d’exercer des activités dans plusieurs domaines, notamment l’immobilier, le commerce, l’industrie, l’agriculture et les services, et dans le domaine des nantissements et des contrats, en plus d’acheter les actions des autres sociétés.
Makhlouf a fondé « RAMAK Development and Human Development Company Private Holding »en novembre 2018.

رامي مخلوف يؤسس شركة “إنسانية” بمليار ليرة سورية

04/02/2019

صادقت وزارة التجارة الداخلية وحماية المستهلك في حكومة النظام السوري، على تأسيس شركة تنموية وإنسانية لرجل الأعمال السوري، رامي مخلوف.

وبحسب موقع “الاقتصادي” المحلي اليوم، الاثنين 4 من شباط، فإن الشركة تحمل اسم “شركة راماك للمشاريع التنموية والإنسانية المساهمة المغفلة القابضة الخاصة”٠

ويملك مخلوف، ابن خال رئيس النظام السوري بشار الأسد، نسبة 99.996% من رأسمال الشركة البالغ 1.03 مليار ليرة سورية.

في حين تملك كل من شركة “صندوق المشرق الاستثماري”، وشركة “مجموعة راماك الاستثمارية” نسبة 0.002% من رأسمال الشركة٠

ويسمح للشركة الجديدة تأسيس شركات، كما يسمح لها القيام بنشاطات في عدة مجالات منها عقاري وتجاري وصناعي وزراعي وخدمي، وفي مجال التعهدات والمقاولات، إضافة إلى الدخول في حصص شركات أخرى.

وكان مخلوف أسس شركة “راماك للمشاريع التنموية والاستثمارية” في تشرين الثاني 2018٠

تحالف شركات يستحوذ على تنظيمات دمشق الجديدة

كما توجد شركة سابقة لمخلوف تحت اسم “شركة راماك للمشاريع التنموية والإنسانية” في 2011، تنشط في المجال الزراعي والثروة الحيوانية.

ورامي مخلوف من مواليد جبلة 1969، ومتزوج من اثنتين، إسبانية، وسورية هي ابنة محافظ درعا السابق وليد عثمان.

وهو الابن البكر لمحمد مخلوف، أخ زوجة الرئيس السابق حافظ الأسد، والمقرب منه.

ويعتبر من أبرز الشخصيات الاقتصادية في سوريا، ويملك شركة “سيرياتل” وجمعية “البستان”، إضافة إلى إذاعات موالية للنظام السوري، كما يملك صحيفة “الوطن” الخاصة، ويدير شركات للسيارات، إضافة إلى نشاطات اقتصادية تتمثل في قطاعات مختلفة مثل الصرافة والغاز والتجارة والعقارات.

وهو مدرج على قوائم العقوبات الأمريكية والأوروبية، إلى جانب أخويه إيهاب وإياد.

وشهدت الساحة الاقتصادية في سوريا تحالف شركات من رجال أعمال مقربين من النظام السوري للاستيلاء على كامل مشاريع إعادة الإعمار التي يقوم بها النظام وخاصة مشروع “ماروتا سيتي”.

Advertisements

“La Russie nous tue et la Défense Civile nous sauve”… مظاهرات في الشمال بعنوان “روسيا تقتلنا والدفاع المدني ينقذنا”


 

Des manifestations dans le nord sous le slogan: « La Russie nous tue et la Défense Civile -Casques blancs- nous sauve »

Radio All – Nord de la Syrie, 19.10.2018

Après les prières du vendredi, des dizaines de milliers de personnes dans les zones libérées dans le nord de la Syrie ont organisé des manifestations sous le slogan « La Russie nous tue et la défense civile nous sauve ». Confirmant le rejet des appels russes pour expulser la défense civile hors de la Syrie.

Les correspondants à Alep, Idleb et Hama ont reporté que: plusieurs manifestations dans le nord de la Syrie sont sortis en manifestations, suite aux appels des militants et organisations du mouvement populaire visant à exprimer leur solidarité avec la « défense civile ».

« Ces manifestations ont salué les efforts de la défense civile et leur donnant plus de motivation pour poursuivre leur travail », a déclaré Ibrahim Hilal, responsable de la défense civile au conseil du gouvernorat d’Alep.

Le responsable de la défense civile a appelé la communauté internationale à « protéger les membres de la défense civile contre les bombardements et à mettre fin aux crimes du régime et de la Russie contre les civils ».

À Idleb, Osama Barish, directeur du Centre de la défense civile du secteur des Saraqeb, a refusé la demande de la Russie de retirer ses équipes de Syrie et a déclaré: « Nous continuons à servir les civils ».

Un certain nombre de manifestants ont confirmé à Radio All qu’ils rejetaient les appels de la Russie à supprimer la défense civile, parce qu’ils sont leurs enfants et ont demandé à la Russie « de quitter leur pays ».

Ces derniers jours, la plupart des zones libérées ont exprimé leur solidarité avec les équipes de défense civile, soulignant leur « rôle humanitaire en Syrie ».

C’est le huitième vendredi au cours duquel les habitants réaffirment leurs réclamations qui les ont fait sortir au début du mouvement populaire pacifique il y a environ sept ans.

La Russie a qualifié l’organisation de défense civile lors d’une session précédente du Conseil de sécurité de « terroriste » et a demandé aux membres du Conseil de les écarter de la Syrie, au milieu d’un rejet occidental.

Lire aussi:

Les Casques blancs syriens, des héros trop discrets

 

Casques-blancs-La-russie-nous-tue-et-la-défence-civile-nous-sauve-oct-2018

مظاهرات في الشمال بعنوان “روسيا تقتلنا والدفاع المدني ينقذنا”

 

راديو الكل – الشمال السوري

خرج بعد صلاة الجمعة اليوم، عشرات آلاف الأهالي في المناطق المحررة بالشمال السوري، بمظاهرات تحت شعار “روسيا تقتلنا والدفاع المدني ينقذنا”. أكدت على رفض الدعوات الروسية لإخراج الدفاع المدني من سوريا.

وقالت مراسلو راديو الكل في حلب وإدلب وحماة: إن عدة مناطق في الشمال السوري خرجت، في مظاهرات بعد الدعوات التي أطلقها ناشطون وفعاليات الحراك الشعبي للتعبير عن تضامنهم مع الدفاع المدني.

وقال إبراهيم هلال مسؤول الدفاع المدني في مجلس محافظة حلب، إن “هذه المظاهرات ثمنت جهود الدفاع المدني وأعطت فرقهم دافع أكبر للاستمرار بعمله”.

وطالب مسؤول الدفاع المدني، المجتمع الدولي بــ “حماية عناصر الدفاع المدني من القصف، وإيقاف إجرام النظام وروسيا بحق المدنيين”.

وفي إدلب، أكد أسامة باريش مدير مركز الدفاع المدني في قطاع سراقب، رفضهم دعوة روسيا إخراج فرقهم من سوريا، وقال: إننا “مستمرون في خدمة المدنيين”.

وأكد عدد من المتظاهرين لراديو الكل، رفضهم دعوات روسيا لإخراج الدفاع المدني، وأنه من أبناهم وطالبوها بــ “الخروج من أرضهم”.

وشهدت معظم المناطق المحررة خلال الأيام الماضية وقفات تضامنية مع فرق الدفاع المدني، مؤكدين “دورهم الإنساني في سوريا”.

وتعد هذه الجمعة الثامنة التي يجدد فيها الأهالي تأكيد مطالبِهم التي خرجوا بها مع بدايات الحراك السلمي قبل نحو سبعة أعوام.

وكانت روسيا وصفت منظمة الدفاع المدني خلال جلسة سابقة لمجلس الأمن بأنها “إرهابية”، وطالبت أعضاء المجلس بإخراجهم من سوريا، وسط رفض غربي لذلك.

 

Syrie. Les Casques blancs, héros ordinaires de la guerre civile

casques blancs - Syrie

Plus de cinq millions de réfugiés syriens


 

Statistiques-ٍRéfugiés-syrien-mars-2017

Plus de cinq millions de réfugiés syriens
Publié le 30/03/2017

Plus de cinq millions de Syriens, soit environ un quart de la population, sont devenus des réfugiés, a annoncé jeudi l’ONU, alors que des ONG exhortent de nouveau la communauté internationale à accroître son aide.

“C’est une étape importante”, a résumé la porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) en commentant ce nombre record de réfugiés.

“Alors que le nombre d’hommes, de femmes et d’enfants ayant fui six années de guerre en Syrie a franchi la barre des 5 millions, la communauté internationale doit faire davantage pour les aider”, a lancé le HCR.

La guerre en Syrie a déclenché la plus grave crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale, avec plus de 320.000 morts en six ans et des millions de déplacés. Le pays comptait 22 millions d’habitants avant la guerre.

Malgré une baisse d’intensité des combats dans plusieurs régions, “la situation n’est pas encore assez sûre pour que les gens puissent retourner chez eux. Nous voyons encore chaque jour des gens être déracinés”, a souligné à l’AFP Alun McDonald, le porte-parole régional de Save the Children.

Il a regretté que la communauté internationale, incapable de régler le conflit, a failli à augmenter son aide au fur et à mesure que la crise humanitaire s’aggravait, fermant au contraire de plus en plus les frontières, notamment en Europe.

Près de trois millions de Syriens sont réfugiés en Turquie, le pays voisin le plus affecté, selon le HCR. Moins de 10% d’entre eux ont été accueillis dans des camps, tandis qu’une majorité vit dans les villes, dont plus de 500.000 à Istanbul.

Plus d’un million ont fui au Liban et 657.000 en Jordanie, mais les autorités d’Amman évaluent leur nombre à 1,3 million. Ils sont par ailleurs plus de 233.000 en Irak, plus de 120.000 en Egypte et près de 30.000 dans les pays d’Afrique du Nord, selon le HCR.

Les enfants affectés

Dans un communiqué conjoint avec des organisations syriennes, l’organisation Oxfam a appelé jeudi à apporter plus d’aide aux pays voisins de la Syrie.

Sa directrice exécutive, Winnie Byanyima, a appelé “les pays riches à afficher leur soutien aux voisins de la Syrie qui ont accueilli ces réfugiés et à relocaliser au moins 10% des réfugiés syriens les plus vulnérables d’ici la fin 2017”.

“Il s’agit d’une crise qui dure et les financements ne suivent pas”, a déploré la porte-parole d’Oxfam à Beyrouth, Joëlle Bassoul, à l’AFP. “Avec moins de ressources, nous devons aider maintenant plus de personnes”.

Les ONG et l’ONU mettent également régulièrement en garde contre les conséquences à long terme de la crise, tout particulièrement sur les enfants.

“Un million d’enfants réfugiés syriens ne sont pas scolarisés (…) et ils sont ceux qui devront contribuer à reconstruire la Syrie pour la prochaine génération”, a indiqué M. McDonald, de Save The Children.

Outre ces cinq millions de réfugiés, des millions d’autres Syriens sont déplacés dans leur propre pays.

La plupart ont été obligés de fuir les combats entre les différents acteurs en conflit, et d’autres ont été déplacés à l’issue d’accords en rebelles et régime. Plus de 30.000 personnes doivent ainsi être évacuées dans les prochains jours de quatre localités assiégées.

Déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations pro-démocratie, la guerre en Syrie s’est progressivement complexifiée avec l’implication de groupes jihadistes, de forces régionales et de puissances internationales, sur un territoire très morcelé.

Aucune solution n’est en vue pour le conflit malgré plusieurs rounds de négociations indirectes entre régime et opposition sous l’égide de l’ONU, dont l’un est en cours actuellement à Genève.

© 2017 AFP
http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/30/2546947-syrie-barre-5-millions-refugies-ete-franchie.html

أكثر من ٥ ملايين لاجيء

أكدت المفوضية العليا لشؤون اللاجئين التابعة للأمم المتحدة، أمس الخميس، أن عدد اللاجئين السوريين في تركيا ولبنان والاردن والعراق ومصر تجاوز خمسة ملايين للمرة الأولى، منذ اندلاع الثورة السورية في مارس/آذار ٢٠١١. وأشارت بيانات جمعتها المفوضية والحكومة التركية إلى أن «إجمالي أحدث عدد للاجئين بلغ ٥ ملايين و ٨ آلاف و ٤٧٣، منهم ٤ ملايين و ٨٨ ألفا و ٥٣١ يعيشون في خيام». كما نزح داخليا حوالي ٦،٣ مليون شخص آخرين، بحسب تقديرات الوكالة نفسها. وحثت المفوضية الدول المعنية لتكثيف جهودها للوفاء بوعود توطين نحو ٥٠٠ ألف سوري٠

 

Statistiques-mars-2017

Les Abrutis sur la scène des instances internationales – الأوباش… على مسرح الهيئات الدولية


Les Abrutis sur la scène internationale -الأوباش... على مسرح الهيئات الدولية

Les Abrutis sur la scène internationale -الأوباش… على مسرح الهيئات الدولية

A l’opposition et amis du peuple syrien

Vous êtes tous des abrutis, tous des racailles …

D’une criminalité innée, comparable à celle des groupes sectaires et extrémistes qui font couler le sang …

Des brebis lâches sur les scènes d’effusion de sang, qui coule du veto russe, de la guillotine Internationale… silence crevant …  et Ils disent: nous sommes contraints, incapables de dissuasion, impuissants… en retrait, face à la brutalité, dans l’inaction lâche de ce monde des droits internationaux … spectateurs passifs devant les incinérateurs des peuples, gouvernés par le feu et par le sang, en retrait devant les sacrifices humains du peuple syrien, qui réclame les principes des droits humains, qui recherche  la liberté, la démocratie et une vie décente …

 

*

Camps des réfugiés syriens : Jordanie, Turquie, Liban et Iraq – مخيمات اللاجئون السوريون في الاردن، تركيا، لبنان، والعراق


Camps des réfugiés syriens : Jordanie, Iraq et Turquie – Août 2012

Refugees in Turkey: +50,227

Refugees in Lebanon: +36,040

Refugees in Jordan: +39,600

Refugees in Iraq: +14,129

Message de l’opposition syrienne au ministre israélien Ishak Hertzog l’Assassin


Israël assassin - Pas de paix sans justice

Message au ministre israélien Ishak Hertzog l’Assassin 

La révolution du peuple syrien est une rébellion contre l’injustice, contre les fascistes, contre les assassins, contre les dictateurs, contre les bourreaux des peuples, dont toi-même et ton état inventé depuis 1948 appelé Israël …

L’opposition syrienne te dit: il vaut mieux que tu apportes l’aide médicale et humanitaire que tu proposes au peuple palestinien que ton gouvernement assassine et opprime quotidiennement à cause de la politique israélienne inhumaine…

Au nom du peuple syrien l’opposition refuse et te dit: NON

A L’AIDE D’UN ÉTAT RACISTE QUI OCCUPE NOS TERRITOIRES ET QUI ASSASSINE NOS FRÈRES EN PALESTINE ET AU GOLAN SYRIEN..

Le ministre israélien Ishak Hertzog a déclaré le 29 février que des dirigeants de l’opposition syrienne l’ont informé qu’ils souhaitaient la paix avec Israël après la destitution du président Bachar al Assad.
Le ministre israélien du parti travailliste a déclaré que l’opposition syrienne veut être une “amie” d’Israël. Il a refusé de décliner l’identité des dirigeants de l’opposition syrienne l’ayant contacté de crainte de mettre leurs vies en danger. Il a seulement précisé qu’ils appartenaient à la principale force d’opposition.
Le ministre Hertzog, membre de la Commission de la défense et des Affaires étrangères à la Knesset, a déclaré que l’Etat hébreux se devait d’apporter une aide médicale et humanitaire aux rebelles syriens mais pas d’armes. (AP)
أعلن الوزير في الحكومة الإسرائيلية اسحق هرتزوغ، امس، ان قادة المعارضة السورية أبلغوه أنهم يريدون السلام مع اسرائيل بعد الإطاحة بالرئيس السوري بشار الأسد.
وقال هرتزوغ، الوزير عن « حزب العمل » في القدس المحتلة، إن المعارضة السورية تريد ان تكون « صديقة » لإسرائيل. ورفض الكشف عن قادة المعارضة الذين ابلغوه هذا الامر بحجة انه يتخوف على حياتهم، لكنه اشار الى انهم من المعارضة الرئيسية.
وأشار هرتزوغ، العضو في لجنة الدفاع والشؤون الخارجية في الكنيست الاسرائيلية، الى انه يجب على الدولة العبرية تقديم مساعدات طبية وانسانية الى المتمردين السوريين، لكنه شدد على رفض تقديم اسلحة لهم. (ا ب)

Syrie – L’ONU juge “urgent” de protéger les civils


Syrie – L’ONU juge “urgent” de protéger les civils

Freedom - Syria
vendredi 26 août 2011
Une mission humanitaire de l’ONU en Syrie a affirmé qu’il était “urgent de protéger les civils” contre l’usage excessif de la force, a indiqué, vendredi, le porte-parole adjoint de l’ONU, Farhan Haq. Cette mission était la première à être admise dans le pays depuis que le président Bachar el-Assad a lancé en mars une répression meurtrière contre les manifestations de l’opposition. “La mission a conclu que bien qu’il n’y ait pas de crise humanitaire à l’échelle nationale, il y a une nécessité urgente de protéger les civils contre l’utilisation excessive de la force”, a déclaré Farhan Haq lors d’un point de presse.
Les experts de l’ONU ont pu se rendre dans plusieurs villes qui avaient été le théâtre d’affrontements, mais étaient toujours accompagnés de représentants du gouvernement. “La présence constante de responsables gouvernementaux a limité la capacité de la mission d’apprécier la situation complètement et de manière indépendante”, a ajouté le porte-parole. “Mais les personnes à qui elle a pu parler dans les régions où des troubles s’étaient produits ou étaient en cours ont affirmé qu’elles se sentaient extrêmement intimidées et constamment menacées”, a-t-il précisé.
“L’ONU continuera à dialoguer avec les autorités syriennes et réitère son appel urgent aux forces de sécurité à s’abstenir de recourir à une force excessive contre les civils”, a conclu Farhan Haq. La mission de l’ONU, qui a passé cinq jours en Syrie pour “évaluer les besoins humanitaires éventuels de la population”, remettra son rapport au secrétaire général, Ban Ki-moon. Ce dernier a lancé plusieurs appels à Bachar el-Assad pour qu’il mette fin aux violences et entreprenne des réformes. Selon l’ONU et des activistes syriens, au moins 2 200 civils ont été tués dans la répression menée par le gouvernement.

Free - Syria

Free - Syria 2

Free - Syira3

Free - Syria

Free - Syria 5

%d bloggers like this: