Ainsi, le régime syrien empêche le retour des personnes déplacées à Damas et dans ses campagnes


Rayan Muhammad
16 novembre 2020

Il y a quelques jours, le régime syrien, et son alliée la Russie, ont tenté d’exploiter la carte des déplacés, des expulsés et des réfugiés à des fins politiques et économiques, en organisant une conférence sur les réfugiés, à laquelle la communauté internationale n’a prêté aucune attention, puisque le régime continue de mettre des obstacles devant l’ONU, qui tente depuis la mi-2012 de trouver des solutions politiques au problème syrien. Cependant, cette tentative a échoué, à un moment où la conférence était largement ridiculisée.

Les affirmations du régime selon lesquelles il souhaite le retour des personnes déplacées et des réfugiés dans leurs régions n’ont pas besoin de beaucoup d’efforts pour les réfuter, car il suffit de suivre comment il empêche le retour des personnes déplacées à l’intérieur de la Syrie dans leurs foyers. Les comités, les rencontres et les approbations de sécurité continuent de nuire au rêve de renvoyer des dizaines de milliers de personnes déplacées à la suite des opérations militaires qui ont eu lieu dans des zones de Damas et de ses campagnes depuis 2011 suite auxquelles les forces du régime ont pris le contrôle de ces zones, et depuis plus de deux ans, un processus de pillage des maisons et des propriétés publiques et privées par des milices soutenues par le régime a lieu dans ces zones.

À Damas, la machine militaire du régime a détruit de nombreuses zones, notamment le camp de Yarmouk au sud de la capitale, Jobar à l’est et Qaboun au nord-est. Il a également presque complètement anéanti la ville de Daraya à la périphérie sud-ouest de la capitale, les villes et villages de la Ghouta orientale et certaines villes de la région de Wadi Barada dans la campagne du nord-ouest de Damas, ce qui a entraîné le massacre et des blessures de dizaines de milliers de personnes et le déplacement de ces derniers à l’intérieur et à l’extérieur de la Syrie.

Oum Omar Abou Khalil, qui a été déplacé du camp de réfugiés palestiniens au sud de Damas, depuis le début des opérations militaires en 2012, a déclaré dans un entretien avec Al-Araby Al-Jadeed: « Avant qu’ils ne tiennent une conférence pour le retour des réfugiés, qu’ils nous laisse rentrer dans nos maisons, qu’ils ont pillé avec leur shabbiha », elle ajoute «Lorsque le régime a pris le contrôle du sud de Damas, a conduit des combattants des factions de l’opposition et des civils à Idleb en 2018 et nous a permis de visiter nos maisons, nous avons pensé que nous devions emballer nos affaires pour y retourner. La plupart des maisons, du moins dans la région où ma maison est située près de l’usine de biscuits, existe toujours ». Elle poursuit: « Certains murs ont peut-être été ouverts, les fenêtres et les portes se sont brisées, mais j’ai vu de mes propres yeux comment les meubles et les portes de la maison étaient toujours en place, y compris ma maison, qui n’a pas été touchée par les combattants de l’opposition, elle est restée telle que je l’ai laissée il y a des années, sauf le déplacement de place de certains meubles. Cependant, la situation a changé après l’entrée des forces du régime dans le quartier, comme Oum Omar indique que lorsqu’elle a visité sa maison plus tard « elle l’a trouvée presque vide de ses meubles », elle a déclaré: « Il y avait des gens en uniforme militaire qui collectaient des câbles électriques et téléphoniques, utilisant des véhicules militaires, en plus de collecter de gros outils électriques et de l’aluminium sur les portes et fenêtres, stockés dans une cour près du rond-point de Palestine dans le quartier. Quand j’ai essayé de les empêcher de piller ma maison, l’un d’eux a répondu qu’ils obéissaient à des ordres militaires. Ils ont brûlé des câbles électriques pour extraire le cuivre ».

Le régime n’a pas permis aux déplacés d’entrer dans la zone, tandis que le pillage systématique se poursuivait, ce qui est devenu connu sous le nom de « pillage » par des milices directement liées à des officiers supérieurs des forces du régime, « atteignant l’arrachage des câbles des fils électriques des murs des maisons, de retirer les céramiques des sols et des murs, et de démolir les toits et les terrasses pour récupérer le fer de l’intérieur, démonter les briques et les vendre », selon ce que de nombreux habitants ont rapporté à Al-Araby Al-Jadeed.

Les promesses du régime aux déplacés de rentrer se sont répétées depuis 2018, mais il leur est vite apparu que c’était «une sorte d’évasion et de perte de temps», selon Abdullah H. (36 ans), qui a préféré ne pas mentionner son nom complet pour des raisons de sécurité. Dans une interview accordée à Al-Araby Al-Jadeed, il explique qu’il a été contraint de quitter son domicile dans les quartiers sud de la capitale en raison des opérations militaires de 2013, soulignant que la location d’une maison modeste à Damas a épuisé toutes ses économies, ajoutant: J’ai tout perdu à la lumière du chômage qui afflige le pays. Il a expliqué que le régime « crée toujours des obstacles pour nous empêcher de rentrer chez nous, à commencer par les papiers d’identité, les papiers du notaire, les factures d’électricité, d’eau et de téléphone, et les finances ».
Il ajoute: Nous devons payer toutes ces factures depuis le jour où nous avons quitté la maison à ce jour, alors les portes de la corruption et de l’extorsion par les agents de l’État ont été ouvertes Il explique: «La deuxième étape du voyage de tourment pour rentrer chez nous est la question de l’approbation de sécurité, qui peut empêcher une personne de rentrer à son domicile à cause d’un tract ou un texte qu’il a écrit sur sa page Facebook, ou d’un rapport malveillant, et quiconque a la chance de surmonter tous ces obstacles, sa souffrance commence par l’organisation de la maison et le déménagement des déchets ». Il précise que le régime « permet à certains d’installer des portes sur les habitations, mais sans aucune garantie qu’elles ne soient à nouveau pillée, lors de la période d’attente pour la restauration des infrastructures, y compris l’assainissement et le réseau électrique, qui sont en travaux au ralenti ».

Pour sa part, explique Feras Kh., qui a demandé que son nom de famille ne soit pas révélé pour des raisons de sécurité, et une personne déplacée de la région d’Al-Qadam à la périphérie sud de Damas, ont déclaré que lui et beaucoup d’autres sont convaincus que le régime ne tenait pas vraiment à faciliter le retour des personnes déplacées dans leurs foyers, en particulier dans les quartiers sud de Damas. Il a ajouté, dans une interview à Al-Araby Al-Jadeed, que le régime est sur le point de mettre en œuvre de nouveaux plans auxquels les Iraniens participent, expliquant: «Le régime veut établir de nouveaux quartiers, ce qui l’a poussé à nous détruire avec toutes sortes d’armes. L’Iran veut mettre la main sur les quartiers sud de Damas et les relier à la région de Sayida. Zaynab ». Il indique que la plupart des habitants des quartiers sud de Damas qui ont fui vers Damas et n’ont pas migré vers les pays européens « sont prêts à réhabiliter leurs maisons, mais le régime ne nous le permet pas ». Il a ajouté: « Ce qui est drôle, c’est que le régime organise une conférence pour les réfugiés syriens à l’étranger, sachant qu’ils n’envisagent pas de rentrer s’il reste au pouvoir. Le régime entretient les douleurs des Syriens et les considère comme une monnaie d’échange pour le réhabiliter et le faire flotter par la communauté internationale ».

Firas estime que le régime vise, derrière l’obstruction au retour des personnes déplacées dans leurs foyers à Damas et dans ses campagnes, à pousser le plus grand nombre de Syriens à émigrer. « Le régime est délabré et il n’a plus la capacité de fournir les services minimums à la population dans ses zones de contrôle. Il est indifférent à tout sauf à rester au pouvoir. Il affirme que la plupart des Syriens qui n’ont pas quitté leur pays « regrettent d’être restés », ajoutant: « Comme vous pouvez le voir, il ne reste plus rien dans les zones du régime, ni pain ni carburant. La vie rdy complètement perturbée, et pire que tout cela, les gens n’ont aucun espoir de percée proche. Nous restons une journée entière pour obtenir un paquet de pain ».

L’Union européenne refuse de participer à la conférence de Damas sur les réfugiés


10 octobre 2020 – Al-Quds Al-Arabi

BRUXELLES: Le ministre des Affaires étrangères de l’Union européenne, Josep Borrell, a annoncé mardi que l’UE ne participera pas à la conférence sur les réfugiés organisée par la Syrie à Damas avec le soutien de Moscou les 11 et 12 novembre, car les conditions de sa participation n’étaient pas réunies.

Le régime syrien a invité Borrell et les ministres des Affaires étrangères de plusieurs États membres de l’Union européenne à participer à cette conférence sur la question du retour des réfugiés.

“L’Union européenne et ses Etats membres ne participeront pas” à la conférence, a déclaré l’Espagnol dans un communiqué.

Et son porte-parole a déclaré: “Une telle conférence est prématurée”.

Peter Stano a déclaré: “Les priorités sont les suivantes: les conditions d’un retour sûr, volontaire et digne dans les zones conformément au droit international et l’arrivée sans entrave des réfugiés dans leurs zones en Syrie.”

Le conflit syrien en cours depuis 2011 a poussé plus de la moitié du peuple syrien à émigrer ou à se déplacer, parmi lesquels plus de 5,5 millions ont cherché refuge à l’étranger, en particulier dans les pays voisins, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

“Les conditions actuelles en Syrie n’encouragent pas la promotion d’un retour volontaire à grande échelle dans des conditions de sécurité et de dignité conformes au droit international”, a souligné Borrell.

Il a expliqué que « les retours limités qui ont eu lieu reflètent les graves obstacles et menaces au retour des réfugiés et des personnes déplacées, en particulier la conscription forcée, la détention arbitraire, les disparitions forcées, la torture, la violence physique et sexuelle, la discrimination dans l’obtention d’un logement, de terres et de biens, la médiocrité ou le manque de services de base ».

Borrell a ajouté: « Nous renouvelons notre appel urgent au régime et à ses partisans à participer pleinement et de bonne foi aux travaux du Comité constitutionnel et à toutes les autres questions mentionnées dans la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l’ONU, en particulier la libération des prisonniers ». 

Conférence sur les réfugiés à Damas: la participation de 3 pays arabes
Al-Modon – 10/11/2020

Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères Ayman Sousan a annoncé que la Chine, la Russie, l’Iran, le Liban, les Émirats arabes unis, le Pakistan et Oman figureraient parmi les pays participant à la conférence sur les réfugiés organisée par le régime syrien à Damas les 11 et 12 novembre.

Susan a déclaré que les Nations Unies participeraient à la conférence en tant qu’observateur. Il a ajouté que le seul pays que la Syrie n’avait pas invité à assister à la conférence est la Turquie, et a indiqué que certains pays étaient sous pression pour ne pas participer à la conférence.

La conférence internationale sur le retour des réfugiés syriens débutera mercredi au Palais des conférences de Damas, sous la pression russe, mais en l’absence de pays majeurs et actifs, ce qui lui fait perdre de son importance et vider son sens. L’invitation lancée par le ministère russe de la Défense est basée sur la déclaration de la Russie selon laquelle «les batailles en Syrie sont terminées et la situation s’est stabilisée dans le pays et les conditions sont réunies pour le retour des réfugiés».

Et le ministre des Affaires étrangères de l’Union européenne, Josep Borrell, a annoncé mardi que les pays de l’Union européenne ne participeraient pas à la conférence internationale sur les réfugiés et les personnes déplacées.

Borrell a ajouté que les ministres des Affaires étrangères d’un certain nombre de pays du bloc et lui-même avaient reçu une invitation à participer à la conférence. “L’Union européenne et ses Etats membres n’assisteront pas à cette conférence”, a-t-il ajouté.

Il a déclaré: “La priorité à l’heure actuelle est d’agir efficacement pour créer les conditions d’un retour sûr, volontaire, digne et durable des réfugiés et des personnes déplacées vers leurs lieux d’origine, conformément aux critères de retour des personnes déplacées en Syrie énoncés par les Nations Unies, et de ce point de vue, la conférence est prématurée.”

“Les conditions actuelles en Syrie ne sont pas propices au retour volontaire à grande échelle”, a-t-il dit, ajoutant que “les retours limités qui se sont produits illustrent les obstacles et les menaces auxquels font encore face les PDI et les réfugiés, en particulier le recrutement forcé, la détention arbitraire, les disparitions forcées, la torture, les violences sexuelles et physiques”. Discrimination en matière de logement et d’accès à la terre et à la propriété.

Pour sa part, le Canada a confirmé qu’il ne participera pas à la «conférence sur le retour des réfugiés». Et le compte “Canada et Syrie”, affilié au gouvernement canadien, a tweeté que le Canada “n’assistera pas à l’événement organisé par la Russie et la Syrie sur le retour des réfugiés à Damas”.

Le tweet a ajouté que le Canada «soutient le retour sûr, volontaire et digne des réfugiés», notant que «les conditions d’un tel retour en Syrie n’existent pas».

Dans ce contexte, Amal Sheikho, le coordinateur du Bureau des affaires des réfugiés de la Coalition nationale syrienne, a expliqué qu’il n’y a pas d’environnement sûr et stable en Syrie qui permette encore le retour des réfugiés syriens.

Elle a ajouté que le Bureau des réfugiés de la Coalition nationale continue d’enregistrer de nouveaux cas de déplacement et de déplacement en Syrie, en raison des cas répétés d’agression du régime d’Assad et de ses partisans contre des civils dans diverses régions.

Sheikho a déclaré qu’en communiquant avec les réfugiés syriens, il devient clair qu’ils ont un grand désir de retourner en Syrie, et leur adhésion à leur droit de le faire, mais en même temps ils expriment franchement l’impossibilité de leur retour à l’heure actuelle jusqu’au salut du régime d’Assad et de ses pratiques criminelles en cours contre les civils.

L’équipe des “Coordonnateurs de la réponse à la Syrie” a également noté que le règlement demandé par la conférence, avec la Russie et le régime syrien derrière elle, ne peut être réalisé avec la présence des forces russes en Syrie et la présence des dirigeants actuels du régime syrien.

Il a expliqué que l’affirmation selon laquelle l’objectif principal de la conférence est le retour des Syriens déplacés et des réfugiés en Syrie est une tentative de faire flotter le régime syrien à l’échelle internationale, ce qui ne peut en aucun cas être réalisé à l’heure actuelle.

26/10, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
26/10/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 53nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 5461, dont 3401 cas actifs.
53 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 5461
La guérison de 35 infections enregistrées avec le Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 1788
3 cas enregistrés d’infection par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 272.

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au lundi 26 octobre 2020

Infections :
18 personnes à Homs
17 personnes à Daraa
13 personnes à Sweida
3 personnes à Tartous
1 personnes à Lattaquié
1 personne dans la campagne de Damas

Décès :
1 personne à Homs
1 personne à Damas
1 personne à Souweida

Guérisons:
5 personnes à Homs
5 personnes à Damas
5 personnes à Alep
5 personnes à Lattaquié
5 personnes dans l’endosperme
4 personnes dans la campagne de Damas
3 personnes à Quneitra
3 personnes à Hama

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
Deux décès et 115 nouveaux cas de Covid 19 dans le nord et l’est de la Syrie
26/10/2020

Trois décès et 150 nouveaux cas de Covid-19 dans le nord et l’est de la Syrie
L’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé aujourd’hui, lundi, qu’elle avait enregistré trois décès de Covid-19 dans le nord-est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord-est de la Syrie, a expliqué que les décès sont de deux hommes de Hassakah et de Kobané, et d’une femme de Manbej.
Mustafa a ajouté qu’ils ont enregistré 150 nouveaux cas, expliquant que les cas sont 81 hommes et 69 femmes, et ils sont répartis comme suit:

17 personnes à Al-Hassakah
23 personnes à Qamechli
31 personnes à Derik
8 personnes à Karki Laki
1 personne à Tal Tamer
2 personnes à Amouda
2 personnes à Torbet Sabiyé le sol de Spe
2 personnes à Jal Agha
2 personnes dans le camp d’Al-Hol
24 personnes à Kobane
11 personnes à Tabqa
18 personnes à Manbej
8 personnes à Al-Raqqa
1 personne à al-Chahba
Pendant ce temps, Mustafa a mentionné que 15 nouveaux guérisons avaient été enregistrés.
Il est à noter que le nombre de cas a atteint 3948 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 115 décès et 687 guérisons.
*

15/10, coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
15/10/2020-ouest

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 48 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4931, dont 3268 cas actifs.

48 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4931
La récupération de 36 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 1425
4 cas enregistrés d’infection par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 238.

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au vendredi 15 octobre 2020

Infections :
20 personnes à Homs
8 personnes à Tartous
8 personnes à Alep
6 personnes à Damas
5 personnes dans la campagne de Damas
1 personne à Lattaquié

Décès:
2 personnes à Damas
1 personne dans la campagne de Damas
1 personne à Alep

Guérison:
5 personnes à Damas
5 personnes à Homs
5 personnes à Alep
5 personnes dans la campagne de Damas
4 personnes à Lattaquié
3 personnes à Tartous
3 personnes à Hama
3 personnes à Quneitra
3 personnes à Daraa
*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
Deux décès et 115 nouveaux cas de Covid 19 dans le nord et l’est de la Syrie
15/10/2020

Aujourd’hui, jeudi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de deux décès dus à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, coprésident de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les deux décès étaient de deux hommes de Kerki.
Mustafa a ajouté qu’ils ont enregistré 115 nouveaux cas de Covid-19, qui sont 62 hommes et 53 femmes, et ils sont répartis comme suit:

42 personnes à Raqqa
11 personnes à Al-Hasakah
15 personnes à Qamechli
9 personnes à Derik
Deux personnes à Karki pour vous
1 personne à Rumailan
1 personne à Jal Agha
1 personne à Turbat Sebeh
1 personne à Amuda
1 personne à Darbasiyah
17 personnes à Kobané
7 personnes à al-Tabqa
7 personnes à Manbij

Pendant ce temps, Mustafa a mentionné que 14 nouvelles récupérations ont été enregistrées.
Il est à noter que le nombre de cas a atteint 2632 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 88 décès et 609 guérisons.
*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
!٪/10/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistrés / 185 nouvelles infections, / 67 / dans le gouvernorat d’Alep (Azaz 20, Afrin 29, Bab 10, Jarablus 4, Jabal Samaan 4) et / 118 / blessés dans le gouvernorat d’Idlib (Idlib City 196, Harem 10, Jericho 1, Jisr Al-Shughour 1), avec la maladie de Covid = 19, le jeudi 15 octobre, le nombre total de blessés est donc devenu / 2242 /, et / 36 / récupérations ont été enregistrées dans le gouvernorat d’Alep / 22 / cas (Chapitre 13, Azaz 6, Afrin 1 Jarablus 1, Jabal Samaan 1), et / 14 / Hajj dans les gouvernorats d’Idlib (Idlib, Medina 13, Jericho 1), ainsi le nombre total de cas de rétablissement est devenu / 1114 / cas.

09/10, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
09/10/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 50 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4616, dont 3065 cas actifs.

46 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4457
La récupération de 23 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 1235
Trois cas d’infection enregistrés par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 218.

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie

46 nouveaux cas de COVID-19 dans le nord et l’est de la Syrie
09/10/2020

Aujourd’hui, vendredi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 46 nouveaux cas de Covid-19 dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les cas d’infection sont 20 hommes et 26 femmes, et ils sont répartis comme suit:
12 personnes à Al-Hassakah
12 personnes à Qamechli
13 personnes à Derik
4 personnes à Ad-Darbasiyah
3 personnes à Roumailan
2 personnes à Karki Laki

Pendant ce temps, Mustafa a mentionné que 12 nouvelles guérisons ont été enregistrées.
Il est à noter qu’avec l’annonce de ces nouveaux cas, le nombre total de cas a atteint 2 204, dont 74 décès et 542 guérisons.
*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
09/10/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistrés / 91 / nouvelles infections, / 22 / dans le gouvernorat d’Alep (al-Bab 10, Azaz 4, Afrin 1, Jabal Semaan 7)
et / 69 / infections dans le gouvernorat d’Idleb) (Idleb ville 45, Harem 21, Ariha 3) Avec la Covid-19 le vendredi 9 octobre,
le nombre total de contaminations est donc devenu / 1624 /,
et / 36 / les guérisons ont été enregistrées, / 20 / guérisons dans le gouvernorat d’Alep (al-Bab 13, Azaz 2, Jarablus 4, Afrin 1) et / 16 / cas dans le gouvernorat d’Idleb (Idleb ville, 16), ce qui porte le nombre total de cas de rétablissemnt à / 894 / cas.

Craintes quant aux répercussions de nouvelles conditions fixées par le régime pour retourner au camp de «Yarmouk»


Mustafa Muhammad
eqtsad (Iqtisad)- 08 octobre 2020 – 0 Commentaires

Les conditions fixées par le régime syrien pour retourner au camp de Yarmouk ont anéanti les espoirs de retour de la majorité des habitants, compte tenu du pourcentage élevé de maisons détruites.

Le gouvernorat de Damas avait stipulé qu’avant d’être autorisés à rentrer chez eux, les résidents du camp devaient avoir une construction correcte et que la personne prouvait sa propriété de la propriété, en plus de la nécessité d’obtenir les approbations nécessaires (approbations de sécurité).

Activez le mouvement de vente
L’écrivain politique palestinien et coordinateur du “Rassemblement Massir », Ayman Fahmy Abu Hachem, a exprimé sa crainte que les nouvelles conditions ne créent un environnement favorable pour les réseaux de courtage immobilier liés à l’Iran.

Dans un entretien avec Iqtisad, il a expliqué que les conditions fixées par le régime, en particulier la condition liée à la sécurité de la construction pour l’approbation du retour, pousseraient les gens à vendre leurs maisons à bas prix, tant que le retour n’est pas possible, et la majorité de la population est pauvre ne pouvant pas se permettre le coût exorbitant de la réparation des maisons. .

Abu Hachem a souligné que le pourcentage de maisons habitables dans le camp est très limité, expliquant que «la grande majorité d’entre eux ont besoin de restauration ou de reconstruction, et l’absence d’infrastructure (électricité – eau – assainissement) n’aide pas non plus».

Il a déclaré que cela nécessiterait un coût financier élevé, étant donné que la moitié des résidents du camp sont des personnes déplacées dans la campagne de Damas, souffrant d’une extrême pauvreté.

En plus de tout cela, la condition d’obtention des approbations des services de sécurités nécessaires réduirait le nombre de personnes qui seraient autorisées à rentrer. Il a déclaré: «Ce que signifie cette condition est de permettre à un petit groupe de familles de Chabbiha d’y rentrer, car le régime considère les résidents du camp comme étant de l’opposition.»

Quant à l’exigence de prouver la propriété, Abu Hachem a déclaré: «Tout le monde sait que la loi n ° 10 publiée en 2018 a rendu difficile pour les Palestiniens comme pour les Syriens de prouver la propriété de leurs biens immobiliers, en particulier pour ceux en dehors de la Syrie, et dans le cas du camp, nous sommes confrontés à un nombre énorme, où le pourcentage de La population du camp à l’étranger sera divisée par deux par rapport à la population totale du camp avant le déclenchement de la révolution.

Par conséquent, Abu Hachem estime que le but de toutes ces conditions est d’induire en erreur l’opinion publique, ce qui signifie que le régime veut laisser entendre qu’il travaille pour y renvoyer les résidents du camp, alors que ce qui se passe est exactement le contraire.

Dossier politique
Le journaliste Achraf Sahli, un habitant du camp, a confirmé à «Iqtisad» que la vente des maisons détruites avait commencé avant que ces conditions ne soient imposées, expliquant: «Ce qui se passe actuellement, c’est la vente de maisons avec la valeur des gravats, car le Palestinien ne possède fondamentalement que des biens immobiliers, tandis que la propriété des terres appartient à l’État. C’est-à-dire le régime, et c’est ce qui a été défini par le nouvel organigramme ».

Il a évoqué des informations confirmant que le chef du mouvement «Palestine libre», le fidèle homme d’affaires Yasser Qachqal, est actif dans le domaine des achats immobiliers, avec un financement de l’Iran.

Selon Sahli, le régime syrien traite le camp comme un dossier politique, expliquant: «Le régime ne traite pas les dossiers du camp palestinien comme un dossier sociétal lié au logement de milliers de familles, mais plutôt comme une feuille de comptes liée à Israël ».

Il a ajouté: « À la lumière de la ruée continue des Arabes vers la normalisation, le traitement du régime ne s’écarte pas de ce contexte, en particulier parce que le camp comprend un grand nombre de Palestiniens qui cherchent à retourner dans les terres occupées ».

Sahli a déclaré: « La décision politique prise par le régime est raccourcie au fait que le camp ne reviendra pas à ce qu’il était, et ce qui se passe maintenant en permettant à quelques-uns de revenir est un détail, rien de plus ».

En juin dernier, le Conseil provincial de Damas a approuvé le nouveau plan d’organisation du camp de Yarmouk, qui comprend la démolition du camp et l’offre de ses terres aux investisseurs et aux courtiers immobiliers, mais des sources ont confirmé par la suite que le régime avait décidé de ralentir la mise en œuvre du projet.

06/10, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
06/10/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 46 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4457, dont 3065 cas actifs.

46 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4457
La récupération de 15 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 1183
Deux cas d’infection enregistrés par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 209.

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au vendredi 6 octobre 2020

Infections :
15 personnes à Alep
13 personnes à Homs
12 personnes dans la campagne de Damas
5 personnes à Damas
1 personne à Souweida

Décès:
1 personne à Alep
1 personne à Damas

Guérison:
5 personnes à Damas
2 personnes à Homs
2 personnes à Alep
2 personnes à Daraa
2 personnesà Lattaquié
2 personnes à Tartous
*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
Deux décès et 80 nouveaux cas de Covid-19 dans le nord et l’est de la Syrie

06/10/2020

Aujourd’hui, mardi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome kurde du nord et de l’est de la Syrie a annoncé qu’elle avait enregistré deux décès dus à Covid-19 dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’Administration autonome kurde du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les deux décès étaient d’un homme de Qamechli et d’un autre d’Amuda.
Mustafa a ajouté qu’ils ont enregistré 80 nouveaux cas de Covid-19, qui sont 39 hommes et 41 femmes, et ils sont répartis comme suit:

23 personnes à Al-Hassakah
26 personnes à Qamechli
17 personnes à Derik
7 personnes à Kerky Laki
2 personnes à Amouda
2 personnes à Darbasiyah
1 personne à Rumailan
1 personne à Jal Agha
1 personne à Tal Tamer

Pendant ce temps, Mustafa a déclaré que 17 nouvelles récupérations avaient été enregistrées.
Il est à noter que le nombre de cas atteint avec l’annonce de ces nouveaux cas 1998 cas, dont 71 décès et 513 guérisons.
*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
06/10/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistrés / 85 / nouvelles infections, / 53 / dans le gouvernorat d’Alep (al-Bab 32, Azaz 8, Afrin 12, Jarablus 1) et / 32 / cas dans le gouvernorat d’Idleb (Idleb ville 28, Harem 2, Ariha 2) avec la Covid-19 le mardi 6 octobre, portant le nombre total de blessés à / 1379 /,
et / 44 / récupérations enregistrées, / 32 / guérisons dans le gouvernorat d’Alep (al-Bab 28, Azaz 1, Jarablus 3) et / 12 / cas dans le gouvernorat d’Idleb (Idleb ville 12) Ainsi, le nombre total de cas guéris est devenu / 751 / cas.

Pandémie Coronavirus dans les zones du régime syrien: le nombre de contaminés s’élève à environ 34000 et de décès à 1840


5 octobre 2020- OSDH

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a surveillé, grâce à des sources médicales fiables dans les régions du régime syrien, environ 3800 nouvelles infections ont été enregistrées au cours des derniers jours dans tous les gouvernorats syriens, au milieu de l’enregistrement de 235 nouveaux décès dus au virus au cours de la même période. Les gouvernorats d’Alep, de Damas et de ses campagnes enregistrent toujours la plus grande partie des cas, au milieu de conditions médicales désastreuses, compte tenu du mensonge des autorités du régime syrien.

Selon les dernières statistiques de l’Observatoire syrien provenant de sources médicales fiables dans les zones de contrôle des forces du régime, le nombre de personnes infectées par le virus “Covid-19” a atteint environ 33 850 cas confirmés, dont 4 800 se sont rétablis tandis que 1 840 personnes sont décédées, et les infections sont réparties dans divers gouvernorats syriens, mais la majorité de contaminés et des décès est principalement concentrée à Alep, Damas et sa campagne.

02/10, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
02/10/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 42 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4289, dont 2863 cas actifs.

42 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4289
La récupération de 13 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 1130
La mort d’un cas d’infections enregistrées par le Coronavirus, portant le nombre de décès à 203.

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au vendredi 2 octobre 2020

Infections :
22 personnes à Alep
18 personnes à Damas
2 personnes à Homs

Décès:
1 personne à Damas

Guérisons:
3 personnes à Damas
2 personnes à Homs
2 personnes à Alep
2 personnes dans la campagne de Damas
2 personnes à Hama
1 personnes à Tartous
1 personne à Raqqa
*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie

41 nouveaux cas de Covid 19 dans le nord et l’est de la Syrie
02/10/2020

Aujourd’hui, vendredi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 41 nouveaux cas de COVID-19 dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, coprésidente de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome, a expliqué que les cas d’infection sont 20 hommes et 21 femmes et se répartissent comme suit:

10 cas à Dirk
9 personnes à Al-Hasakah
9 personnes à Kerky Laki
6 personnes à Qamechli
3 personnes à Amouda
2 personnes à Darbasiyah
1 personne cas à Jal Agha
1 personne à Tal Tamer

Pendant ce temps, Mustafa a mentionné que 14 nouvelles guérisons ont été enregistrées.
Il est à noter que le nombre de cas a atteint 1711 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 67 décès et 451 guérisons.

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
02/10/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistrés / 66 / nouvelles infections, / 30 / dans le gouvernorat d’Alep (al-Bab 24, Azaz 3, Afrin 1, Jarablus 1, Jabal Semaan 1) et / 36 / infections dans le gouvernorat d’Idleb (Idleb city 26, Harem 7, Jericho 2, Jisr Al-Shughour 1) avec la Covid 19 le vendredi 2 octobre, ainsi le nombre total d’infectés est devenu / 1157 /, et / 54 / récupérations ont été enregistrées,
/ 31 / guérisons dans le gouvernorat d’Alep (al-Bab 19, Azaz 4, Afrin 7, Jarablus 1) et / 23 / cas dans le gouvernorat d’Idleb (ville d’Idleb 13, Harem 10), ainsi le nombre total de cas de guérisons est devenu 608 cas.

29/9, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
29/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 46 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4148, dont 2863 cas actifs.

  • 46 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4148
  • La récupération de 14 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 1088
  • 3 cas enregistrés d’infection par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 197.

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au mardi 29 septembre 2020

Infection:
15 personnes dans la campagne de Damas
11 personnes à Homs
7 personnes à Alep
6 personnes à Tartous
5 personnes à Damas
2 personnes à Souweida

Décès:
1 personne à Damas
1 personne à Alep
1 personne à Homs

Guérosp,:
3 personnes à Damas
3 personnes à Lattaquié
2 personnes à Homs
2 personnes à Alep
2 personnes à Tartous
2 personnes à Hama

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
51 nouveaux cas de COVID-19 dans le nord et l’est de la Syrie
29/09/2020

Aujourd’hui, mardi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 51 nouveaux cas de COVID-19 dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome, a expliqué que les cas sont 21 hommes et 30 femmes, et ils sont répartis comme suit:
14 personnes à Qamechli
6 personnes à Al-Hassakah
9 personnes à Kerky Laki
11 personnes à Derik
3 personnes à Jal Agha
3 personnes à Rumailan
2 personnes à Amouda
2 personnes à Darbasiyah
1 personne à Turbat Sebeh
Pendant ce temps, Mustafa a mentionné que 15 nouveaux guérisons avaient été enregistrés.
Il est à noter que le nombre de personnes infectées a atteint 1497 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 62 décès et 417 guérisons.

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
29/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistrés / 93 / nouvelles infections,
/ 51 / dans le gouvernorat d’Alep (Bab 35, Azaz 3, Jarablus 8, Afrin 2, Jabal Semaan 3)
et / 42 / cas dans le gouvernorat d’Idlib (ville d’Idleb 16) avec la Covid-19 en un jour, mardi 29 septembre, portant le nombre total d’infections à / 999 /,
et / 30 / cas de récupération ont été enregistrés, 13 cas de récupération dans le gouvernorat d’Alep (Bab 11, Azaz 1, Jarablus 1),
et 17 cas dans le gouvernorat d’Idleb, le nombre total de cas de récupération est ainsi passé à 492 / statut.

25/9, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
25/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 47 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4001, dont 2788 cas actifs.

  • 35 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 4001
  • La récupération de 15 infections enregistrées avec le Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 1028
  • Deux cas d’infection enregistrés par le coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 185.
  • 2788 cas actifs

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au mercredi 25 septembre 2020

Infection:
10 personnes à Alep
8 personnes à Damas
8 personnes à Homs
6 personnes dans la campagne de Damas
2 personnes à Tartous
1 personne à Raqqa

Décès:
1 personne à Alep
1 personne à Lattaquié

Guérison:
3 personnes à Homs
3 personnes à Alep
3 personnes à Damas
2 personnes à Souweida
2 personnes dans la campagne de Damas
2 personnes à Raqqa

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
Quatre décès et 16 nouveaux cas de Covid 19 dans le nord et l’est de la Syrie
25/09/2020

L’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé aujourd’hui, vendredi, qu’elle avait enregistré 4 décès, pour deux hommes de Hasaka, une femme de Derik et une autre de Kobané, avec la Covid-19 dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa a expliqué qu’ils avaient enregistré 16 nouveaux cas de Covid-19, et les cas sont répartis comme suit:
7 cas à Al-Hassakah
4 cas à Qamechli
4 cas à Derik
1 cas à al-Shahba
Pendant ce temps, Mustafa a déclaré que 11 nouvelles récupérations avaient été enregistrées.
Il est à noter que le nombre de cas atteint, avec l’annonce de ces nouveaux cas, est de 1 359, dont 59 décès et 390 guérisons.

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
25/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistrés / 11 / nouvelles infections, / 2 / dans le gouvernorat d’Alep (Jarablus 1, Jabal Samaan 1) et / 9 / infections dans le gouvernorat d’Idleb avec la Covid-19 le vendredi 25 septembre, donc le nombre total d’infection est devenu / 771 / comme cela a été fait / 34 / cas de guérison ont été enregistrés (portant le nombre total de guérisons à / 369 / cas.

23/9, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
23/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 47 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3924, dont 2745 cas actifs.

  • 47 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3924
  • La guérison de 15 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 998
  • 3 cas enregistrés d’infection par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 181.

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au mercredi 23 septembre 2020

Infection:
10 personnes à Alep
7 personnes à Damas
6 personnes dans la campagne de Damas
6 personnes à Daraa
5 personnes à Lattaquié
5 personnes à Homs
4 personnes à Al-Hassakah
3 personnes à Tartous
1 personne à Qouneitra

Décès:
1 personne à Alep
1 personne à Homs
1 personne à Damas

Guérison:
3 personnes à Homs
3 personnes à Tartous
2 personnes à Hama
2 personnes à Alep
2 personnes à Lattaquié
2 personnes à Damas
1 personne à Qouneitra

*
Rapport statistique simplifié des cas de COVID-19 dans les camps du nord de la Syrie

  • Le nombre de camps avec des infections enregistrées à Alep: 7
  • Le nombre de camps avec des infection enregistrées à Idleb: 11
  • Le nombre total de camps dans lesquels des infections ont été enregistrées: 18

Le nombre total de cas positifs: 49

  • Le pourcentage de cas positifs dans les camps par rapport au nombre total de contaminés: 10,86%
    *

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
95 nouveaux cas de Covid 19 dans le nord et l’est de la Syrie

23/09/2020

Aujourd’hui, mercredi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé 95 nouveaux cas de COVID-19 dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les cas sont de 41 hommes et 54 femmes, et ils sont répartis comme suit:
23 cas à Al-Hassakah
21 cas à Qamechli
18 cas à Derik
14 cas à Al-Raqqa
5 cas à Kobane
4 cas à Manbij
4 cas à Al-Tabqa
2 cas à Karki Laki
2 cas à Roumailan
1 cas à Amuda
1 cas à Tal Tamer

Pendant ce temps, Mustafa a déclaré que 13 nouvelles récupérations avaient été enregistrées.
Il est à noter qu’avec l’annonce de ces nouveaux cas, le nombre de cas a atteint 1 304, dont 55 décès et 363 guérisons.

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
23/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistré / 71 / nouvelles infections avec la Covid 19 le mercredi 23 septembre, dont 45 dans le gouvernorat d’Alep comme suite:
31 à Al-Bab
10 personnes à Azaz
2 personnes à Jabal Semaan
1 personne à Jarablus
1 personne à Afrin
et 26 cas dans le gouvernorat d’Idleb (1 cas à Ariha, 6 cas à Harem, 19 cas à Idleb ville), le nombre total d’infections est devenu / 725 /,
et / 9 / récupérations ont été enregistrées (ainsi le nombre total de récupérations est devenu / 260 / cas.

21/09, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
21/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 33 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3833, dont 2645 cas actifs.

  • 33 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3833
  • La guérison de 17 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 963
  • 3 cas enregistrés d’infection par le coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 175

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au lundi 21 septembre 2020

Infection:
7 personnes à Alep
6 personnes à Lattaquié
5 personnes à Homs
4 personnes à Damas
4 personnes dans la campagne de Damas
4 personnes à Tartous
3 personnes à Souweida

Déécès:
1 personne à Alep
1 personne à Souweida
1 personne à Damas

Guérison:
3 à Alep
3 à Tartous
3 à Damas
2 personnes dans la campagne de Damas
2 personnes à Homs
2 personnes à Lattaquié
2 personnes à Qouneitra

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
31 nouvelles infections à la Covid-19 dans le nord et l’est de la Syrie

21/09/2020

Aujourd’hui, dimanche, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 31 nouvelles contamination au coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, coprésidente de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les nouvelles infections sont 22 hommes et 9 femmes, et elles se répartissent comme suit:

9 personnes à Al-Hassakah
8 personnes à Qamechli
2 personnes Laki
4 personnes à Derik
3 personne à Turbah Sebih
3 personnes à Tal Tamer
1 personne à Jal Agha
1 personne à al-Chahba

Alors que Mustafa a mentionné que 6 nouvelles guérison ont été enregistrées.
Il est à noter que le nombre de cas a atteint 1151 avec l’annonce de ces nouveaux cas, le dimanche 20 septembre 2020, dont 52 décès et 334 guérisons.

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
21/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistré / 45 / nouvelles infections en 24 heures, dont / 26 / dans le gouvernorat d’Alep :
22 personne à al-Bab
2 personnes à Azaz
1 personne à Afrin
1 personne à Jarablus

et / 19 / infections dans le gouvernorat d’Idleb
avec la Covid 19 le lundi 21 septembre, portant le nombre total de d’infections à / 640 /

Guérison de / 22 / personnes enregistrés :
9 personnes à al-Bab
3 personnes à Jarablus
5 personnes à Azaz
1 personne à Afrin
4 personnes à Idleb

Ainsi le nombre total de récupérations est devenu / 218 / cas.

15/9/2020, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
15/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 38 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3614, dont 2527 cas actifs.

  • 38 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3614
  • La récupération de 13 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 876
  • 3 cas enregistrés d’infection par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 160

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au mardi 15 septembre 2020

Infections:
19 personnes à Alep
10 personnes à Damas
4 personnes à Homs
4 personne à Tartous
3 personnes à Deir Ezzor
1 personne à Lattaqié

Guérison:
4 personnes à Damas
3 personnes dans la campagne de Damas
2 personnes à Lattaquié
2 personnes à Homs
2 personnes à Alep

Décès:
2 personnes dans la campagne de Damas
1 personne à Alep

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
63 nouveaux cas de corona dans le nord et l’est de la Syrie

15/09/2020

Aujourd’hui, mardi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 63 nouveaux cas de Covid 19 dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les cas sont: 34 hommes et 29 femmes, et ils sont répartis comme suit:

29 personnes à Hassaka
13 personnes à Al-Raqqa
6 personnes à Qamechli
5 personnes à al-Tabqa
3 personne à Tall Tamer
2 personnes à Derik
2 personnes à Kobané1 personne à Amouda
1 personne à Jal Agha
1 personne dans le camp d’Al-Hol

Pendant ce temps, Mustafa a mentionné que 9 nouvelles récupérations ont été enregistrées.
Il est à noter qu’avec l’annonce de ces nouveaux cas, le nombre de personnes infectées a atteint 903 cas, dont 46 décès et 291 guérisons.

*

11/9, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
10/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 60 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3476, dont 2472 cas actifs.

  • 60 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3476
  • La récupération de 15 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 812
  • 3 cas enregistrés d’infection par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 150

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au vendredi 11 septembre 2020

Infections:
30 personnes à Alep
21 personnes à Damas
3 personnes à Deir Ezzor
2 personnes à Homs
2 personnes dans la campagne de Damas
1 personne à Hama
1 personne à Tartous

Guérison:
7 personnes à Damas
2 personnes en Lattaquié
2 personnes à Homs
2 personnes à Alep
1 personne à Hama
1 personne à Tartous

Décès:
2 personnes à Damas
1 personne à Alep

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
45 nouveaux cas d’infections au coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie

11/09/2020

Aujourd’hui, vendredi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a confirmé trois décès dus à la Covid-19, dont une fille de moins de vingt ans dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, coprésidente de l’Autorité sanitaire de l’Administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les décès concernaient une femme de soixante-cinq ans de Hassakah, un homme de 54 ans de Qamechli et une fille de dix-neuf ans d’Al-Chahba.
Il est à noter que les cas de décès atteints avec l’enregistrement de ces nouveaux cas 45 décès au Coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie, alors que les cas d’infection sont de 783 cas et 238 cas de guérison.

Il est à noter que le nombre de cas a atteint 783 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 42 décès et 238 guérisons.

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
11/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistré / 20 / nouvelles infections / 7 / cas à al-Bab, / 7 / à Jarablus, deux à Azaz, et / 4 / cas dans le gouvernorat d’Idleb avec la Covid-19 le vendredi 11 septembre, portant ainsi le nombre total de blessures à / 190 /. Il a été également enregistré 5 cas de guérison à Al-Bab, portant le nombre total de guérisons à 86.

10/09, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
10/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 65 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3416, dont 2472 cas actifs.

  • 65 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3416
  • La guérison de 17 infections enregistrées avec le Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 797
  • 4 cas enregistrés d’infection par le coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 147

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au jeudi 10 septembre 2020.

Infection:
24 personnes à Alep
19 personnes à Damas
9 personnes à Souweida
7 personnes à Homs
4 personnes dans la campagne de Damas
2 personnes à Hama

Décès :
4 personnes à Damas
3 personnes à Alep
2 personnes en Lattaquié
2 personnes à Homs
2 personnes à Hama
2 personnes à Tartous
2 personnes à Sweida

Guérison:
1 personne à Damas
1 personne à Lattaquié
1 personne à Homs
1 personne à Alep

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie
45 nouveaux cas d’infections au coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie

10/09/2020

Aujourd’hui, jeudi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 45 nouveaux cas de coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie.

Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les cas sont répartis comme suit:

11 Personnes à Ad-Darbasiyah
7 Personnes à Al-Hassakah
9 Personnes à Qamechli
7 Personnes à Kerky Laki
6 Personnes à Derik
3 Personnes à al-Shahba
2 Personnes à Rumailan

Pendant ce temps, Mustafa a mentionné que 9 nouvelles récupérations ont été enregistrées.
Il est à noter que le nombre de cas a atteint 783 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 42 décès et 238 guérisons.

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
10/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistré / 19 / nouvelles blessures / 8 / infections à al-Bab, / 6 / à Jarablus, une à Azaz, une à Afrin, deux infections dans la ville d’Idleb et une infection à al-Dana avec la Covid-19 le jeudi 10,.
Le nombre total d’infection est devenu / 170 /
Aucune guérison n’a été enregistrée, le nombre total de guérisons est resté / 81 /,
et le premier décès d’un soignant de santé a été enregistré à l’hôpital Al-Bab, ainsi le nombre total de décès est passé à / 3 /.

9/9, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
09/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 62 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3351, dont 2428 cas actifs.

  • 62 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3351
  • La guérison de 20 infections enregistrées avec le Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 780
  • 3 cas enregistrés d’infection par le coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 143

La répartition des cas actifs contaminés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au mercredi 9 septembre 2020.

Infection:
31 personnes à Alep
20 personnes à Damas
4 personnes à Homs
3 personnes à Lattaquié
3 personnes dans la campagne de Damas
1 personne à Hama

Décès :
1 personne à Damas
1 personne à Lattaquié
1 personne à Homs

Guérison:
5 personnes à Alep
4 personnes à Damas
4 personnes à Tartous
3 personnes à Lattaquié
2 personnes à Homs
2 personnes à Hama

*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie

34 nouveaux cas de corona dans le nord et l’est de la Syrie

09/09/2020

Aujourd’hui, mercredi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 34 nouveaux cas de coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie.
Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les cas sont répartis comme suit:

8 personnes cas à Al-Hasakah
3 personnes à Qamechli
8 personnes à Dirk
6 personnes à Al-Raqqa
6 personnes à al-Chahba
1 personne à Tall Cougar
1 personne à Amouda
1 personne à Kobané

Pendant ce temps, Mustafa a déclaré que 17 nouvelles récupérations avaient été enregistrées.
Il est à noter que le nombre de cas a atteint 738 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 42 décès et 229 guérisons.

*

La miche de pain suscite la polémique dans la rue fidèle au régime


9 septembre 2020
BaladiNews- (Firas Ezzedine)

Hier, mardi, le vice-ministre du Commerce intérieur et de la Protection des consommateurs du régime, Jamal al-Din Chuaib, a démenti qu’il y ait une pénurie dans les quantités de farine distribuées aux boulangeries de Damas.

Chuaib a affirmé, dans des déclarations du journal fidèle Al-Watan, que les allocations aux boulangeries publiques et privées sont livrées quotidiennement et que les quantités de pain produites ne manquent pas.

Chuaib a mentionné qu’un certain nombre de boulangeries ont été arrêtées pour effectuer un entretien périodique et que leurs allocations de farine ont été transférées à d’autres boulangeries de Damas pour continuer à produire du pain pour les citoyens, jusqu’à ce que les travaux d’entretien soient terminés et qu’ils puissent retourner au travail.

Les loyalistes sur Facebook ont contesté cette histoire, et l’un d’eux a écrit une réponse au journal pro “Al-Watan”; « Est-il raisonnable que la ration quotidienne d’une personne soit de 325 grammes pour une période de 6 jours sur 7 … Est-il raisonnable pour un citoyen de rester une journée entière par semaine sans aucun alternatif au produit manquant ? le pain serait-il une ligne rouge pour le gouvernement distingué ? »

Nous avons attiré dans un rapport précédent sous le titre; La colère populaire après que le régime ait prévu de réduire les quantités de pain dans ses zones de contrôle. La décision du « Comité économique du Conseil provincial de Damas », affilié au régime, a suscité une controverse dans la rue, après sa demande de réduire la quantité de paquets de pain distribués aux «familles».

Selon le journal pro-régime “Al-Watan”; Le Conseil provincial de Damas a refusé d’approuver la recommandation du comité économique du conseil provincial de réduire le nombre de paquets de pain par jour de 4 à 3.

Il convient de noter que les médias du régime passent de temps à autre des analyses appelant à la levée des subventions pour le « pain ». Les boulangeries de la campagne de Damas occidental souffrent également d’une crise grave, en raison d’une pénurie de farine, à un moment où les responsables du régime affirment que la farine est disponible.

Reuters a rapporté, dans une enquête antérieure, « l’incapacité du régime à sécuriser le blé destiné aux boulangeries », et des responsables fidèles au régime syrien ont démenti la nouvelle.

8/9, Coronavirus en Syrie: point de situation


Damas
08/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 60 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3289, dont 2389 cas actifs.

  • 60 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3289
  • La récupération de 16 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 760
  • 3 cas enregistrés d’infection par le Coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 140

La répartition des cas actifs infectés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au mardi 8 septembre 2020

Infection:
30 personnes à Alep
12 personnes à Daraa
9 personnes à Damas
5 personnes à Homs
3 personnes à Lattaquié
1 personne à Hama

Décès
1 personne à Damas
1 personne à Alep
1 Personne à Lattaquié

Guérison:
4 personnes à Damas
4 personnes à Tartous
3 personnes à Lattaquié
3 personnes à Alep
2 personnes à Hama

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
08/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistré / 7 / nouvelles infections, 3 dans la ville d’Idleb, deux à al-Bab, une à Azaz, et une dans la ville de Darat Azza dans la campagne ouest d’Alep avec la Covid-19 le mardi 8 septembre, donc le nombre total d’infectés est devenu / 138 /, comme un cas de guérison a été enregistré dans la ville d’Al-Bab, portant le nombre total de guérison à / 81 /.
*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie

15 nouveaux cas de Coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie
08/09/2020

Aujourd’hui, mardi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé qu’elle avait enregistré 15 nouveaux cas infectés au Coronavirus décès de personnes atteintes de coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie.

Le Dr Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a expliqué que les cas sont de 8 hommes et 7 femmes, et ils sont répartis comme suit:
4 personnes à Al-Hassakah
4 personnes à Qamishlo
2 personnes à Derik
2 personnes à Rumailan
1 personne à Tal Tamer
1 personne à Darbasiyah
1 personne à Kerky Laki

Pendant ce temps, Mustafa a déclaré que 14 nouvelles récupérations avaient été enregistrées.
Il est à noter que le nombre de cas d’infection a atteint 704 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 42 décès et 212 guérisons.

*


Damas
05/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 63 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3104, dont 2259 cas actifs.

  • 63 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3104
  • La récupération de 17 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 715
  • Le décès de 3 cas d’infections enregistrées au Coronavirus, portant le nombre de décès à 130

La répartition des cas actifs infectés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au samedi 5 septembre 2020

Infection:
26 personnes à Damas
26 personnes à Alep
4 personnes dans l’endosperme
3 personnes à Homs
2 personnes à Hama
2 personnes à Quneitra

Décès:
3 personnes à Damas

Guérison:
5 personnes à Damas
4 personnes à Alep
2 personnes Dans la campagne de Damas
2 personnes à Hama
2 personnes à Homs
1 personne à Souweida
1 personne à Lattaquié

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
05/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistré 14 nouveaux cas, / 8 / infections dans le gouvernorat d’Alep (8 cas dans la ville d’Al-Bab) et / 6 / dans le gouvernorat d’Idleb (4 infections dans la ville d’Idleb, 1 infection dans un camp près de Sarmada et 1 autre dans le village de Babin à Ariha) avec la Covid-19 dans le nord de la Syrie le samedi 5 septembre, ainsi le nombre total de contaminations est devenu / 112 / cas, et / 4 / guérisons ont été enregistrées dans le gouvernorat d’Alep, ainsi le nombre total de récupérations est devenu / 70 / cas.
*

Syrie: les photos de César, précieux archivage de l’horreur


Edith Bouvier, Idlib
Publié vendredi 4 septembre 2020 à 16:07
Modifié samedi 5 septembre 2020 à 09:11

En 2013, un fonctionnaire fuit Damas avec les clichés de milliers de cadavres pris dans les prisons du régime. Ce «dossier César» permet à un jeune avocat syrien d’aider les parents des disparus à connaître la vérité

Dans son bureau d’Atarib, au nord-ouest de la Syrie, Hassan al-Hussein observe longuement des photos de cadavres sur l’écran de son ordinateur. A l’aide d’un logiciel, ce membre de l’Association des avocats libres de Syrie mesure la distance entre les yeux, d’un œil à la bouche ou jusqu’aux oreilles. Puis il lève la tête et regarde longuement l’homme assis en face de lui. Bachar al-Ghani cherche son frère depuis sept ans, depuis qu’il a été interpellé sur le chemin du travail par des milices proches du régime à Alep. Cette fois, il croit l’avoir reconnu sur l’une des photos du «dossier César».

Ce surnom est celui donné, afin de le protéger, à un fonctionnaire de police chargé de photographier les morts pour les archives administratives dans deux hôpitaux militaires de Damas. Après deux ans à voir s’entasser les corps, César a fui la Syrie en 2013, emportant avec lui plus de 50 000 clichés. «Ces photos veulent dire beaucoup pour moi. Les victimes sont de toutes les origines et communautés de Syrie, ces images montrent que la répression de Damas n’épargne personne. Elles portent tous les stigmates de l’enfer qu’elles ont subi. Je souffre comme si je les connaissais quand je pense aux terribles moments qu’elles ont dû traverser», explique Hassan al-Hussein. Sa voix ne tremble pas, son regard continue de fixer les images des morts comme s’ils ne les voyaient plus.

Lire aussi: Le récit de la défection de «César», photographe de la barbarie syrienne

Bachar fait défiler les images, puis il montre sur son téléphone la photo de son frère. «J’aimerais tellement que ce ne soit pas lui, qu’il soit encore vivant et que je puisse le retrouver bientôt. Je voudrais que tous les prisonniers soient libérés, pas seulement mon frère. Leurs familles, leurs enfants les attendent depuis trop longtemps. J’espère que la communauté internationale entendra notre douleur et nous aidera en faisant pression sur les autorités de Damas.»

«Tous sont mes frères, mes cousines»

En 2015, plusieurs Etats reconnaissent la validité de ces photos, des «dossiers César» sont ouverts dans des tribunaux en Europe. «Ces photos et leur contenu terrible révèlent la torture que la population subit en Syrie depuis longtemps. Nous avons vécu pendant des dizaines d’années dans la peur et la violence», constate Hassan. C’est pour obtenir un jour cette justice que ses collègues et lui enquêtent sur ces archives. Le jeune avocat fait dérouler les clichés de cadavres détenus dans les prisons du régime de Damas sur son ordinateur.

Installé près d’Idlib, dans la dernière poche qui résiste encore au pouvoir de Damas, l’activiste connaît chaque dossier, chaque famille sur le bout des doigts. A chaque fois qu’un prisonnier est libéré d’un des centres de détention du pays, s’il vient se réfugier à Idlib, Hassan et sa collègue Asma partent recueillir son témoignage. «On réalise une véritable enquête de police: dans quels centres de détention il a été incarcéré, qui était dans la cellule avec lui. C’est très dur d’être exhaustif, car les données évoluent tout le temps, les détenus sont déplacés, certains disparaissent pendant des mois, puis réapparaissent parfois.»

Après huit ans à zoomer sur les marques de torture, je ne ressens plus rien

Sur des tableaux informatiques, Hassan renseigne consciencieusement le nom des prisonniers, ceux qui sont blessés, ceux qui sont déplacés. Cet archivage de l’horreur a fait perdre toute sensibilité à ce trentenaire. «Après huit ans à zoomer sur les marques de torture, à mesurer les cicatrices, à essayer de faire revivre les morts en écoutant les récits de prisonniers revenus de l’enfer, je ne ressens plus rien. Ni joie ni tristesse. Ce combat, je l’ai commencé pour retrouver mes proches. Aujourd’hui, tous ces hommes et ces femmes, ce sont mes frères, mes cousines.» Pour les siens, la quête est restée vaine jusqu’ici.

Lire aussi: Le premier procès de tortionnaires syriens s’ouvre en Allemagne

Grand et le torse carré, Hassan impose par sa stature. Mais après toutes ces années d’enquête, la seule chose qui l’empêche de chuter, c’est la précision de ce recensement, l’exigence qu’il y met. L’homme se cache dans les chiffres, dans les détails de l’horreur pour ne pas sombrer. «Je sais que cela prendra du temps, beaucoup de temps, mais je me bats pour que les enfants des victimes sachent qu’on a essayé de leur apporter la justice.»

«Le ciel se remettrait à tourner»

La colline est entièrement recouverte de tentes beige sable. A perte de vue, des abris de fortune, des bouts de vies qui s’accrochent malgré tout et, au loin, le mur de la frontière turque. Dans la vallée, on distingue le fracas des bombes qui s’abattent sur les dernières maisons au sud de la région d’Idlib. A l’intérieur de sa tente, Jouri Mahmoud a le regard vide et le ton dur de ceux qui ont vu trop d’horreurs. A peine le nom de son fils est-il évoqué qu’une larme coule sur sa joue. A 64 ans, la vieille dame a attendu le retour de son fils, Jouma, pendant huit ans. «Chaque jour, j’espérais le voir franchir le seuil de la tente. Il soulèverait le drap de l’entrée et viendrait s’asseoir à mes côtés. Il attraperait ses trois filles dans ses bras et le ciel se remettrait à tourner au-dessus de nos têtes.»

Je l’ai reconnu immédiatement. Le regard d’une mère ne peut pas se tromper

Les larmes coulent le long de ses rides. Elle s’essuie le visage avec le long foulard noir à petites fleurs marron qui dissimule ses cheveux et tombe sur le haut de ses épaules. Ses yeux bleu azur sont vides. Assise en tailleur sur une bâche noire, elle scrute l’intérieur de ses mains comme si un quelconque espoir pouvait en jaillir. Elle se redresse et reprend son récit. «Dieu me l’a pris. Quand j’ai vu la photo, j’aurais voulu mourir. Je l’ai reconnu immédiatement, malgré les cicatrices de torture, la violence des déformations, la maigreur de son visage. Le regard d’une mère ne peut pas se tromper.»

En 2012, Jouma a quitté son village du nord de Hama pour rejoindre Damas, où l’homme de 30 ans espérait trouver du travail. A un point de contrôle des forces du régime, il est arrêté au motif que sa carte d’identité est légèrement déchirée. Sa famille pense qu’il sera rapidement libéré, que sa faute ne mérite pas une lourde peine. Mais les semaines et les mois passent. Un an plus tard, c’est au tour de Mustafa, le second fils de Jouri Mahmoud, d’être arrêté alors qu’il tente de comprendre où est son frère.

Depuis, la vieille dame se rend régulièrement à Damas pour supplier les autorités de lui rendre ses enfants. «Si j’avais de l’argent pour payer un avocat, j’aurais pu me battre, soudoyer les administrations, mais regardez autour de vous. Je vis dans une tente avec tout ce qui me reste de famille, on n’a pas de quoi nourrir tout le monde, alors comment espérer le récupérer?» Après sa mort en détention, le corps de Jouma est transféré à l’hôpital militaire 601 de Damas. C’est là que César le photographie pour les archives administratives. De son frère Mustafa, il n’y a à ce jour aucune trace.

«Qu’ils ne soient pas oubliés»

Dans un village voisin, une autre femme se morfond. Elle aussi a découvert la photo de son fils parmi les clichés de César. En 2013, Youssef Abboud a été arrêté sur le chemin du travail à un point de contrôle du régime sur la route entre Idlib et Damas. Très vite, sa famille perd sa trace entre les différents centres de détention du pays. Quand les photos de César sont diffusées sur internet en juin dernier, ses parents passent des heures à les regarder, à trouver des ressemblances avec leur fils unique Youssef. La violence et le chagrin dévastent le père, qui décède d’une crise cardiaque. Son épouse est inconsolable. «Notre travail consiste aussi et surtout à accompagner ces familles dans leur quête de vérité, lâche Hassan al-Hussein. Après toutes ces années d’espoir, la découverte est tellement douloureuse que beaucoup s’effondrent quand ils comprennent que leur proche est décédé dans de telles souffrances.»

Lire aussi: Idlib, capitale syrienne du désespoir

L’avocat nous emmène dans la vieille ville d’Idlib. Là, dans la cour d’une maison traditionnelle syrienne, une exposition des photos de César est organisée. Hassan regarde les familles qui cherchent un proche, ceux qui viennent simplement se recueillir. «C’est pour eux qu’on se bat, pour que les noms de tous les Syriens tués dans les prisons de Bachar el-Assad ne soient pas oubliés.»

4/9, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
04/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 68 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3041, dont 2168 cas actifs.

  • 68 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 3041
  • Guérison de 17 cas enregistrés de Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 698
  • 3 cas enregistrés d’infection par le coronavirus sont décédés, portant le nombre de décès à 127

La répartition des cas actifs infectés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au vendredi 4 septembre 2020.

Infection:
32 personnes à Alep
29 personnes à Damas
3 personnes à Homs
2 personnes à Hama
1 personne à Lattaquié
1 personne à Quneitra

Décès:
2 personnes à Damas
1 personne à Hama

Guérison:
4 personnes à Damas
3 personnes à Lattaquié
3 personnes à Homs
2 personnes à Alep
2 personnes à Hama
2 personnes dans la campagne de Damas
1 personne à Souweida

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
04/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistré 5 nouvelles blessures, 4 infections dans la ville d’Al-Bab et une infection dans le village de Jubb Al-Dam / Jarablus avec la Covid-19 dans le nord de la Syrie le vendredi 4 septembre, ainsi le nombre total d’infections est devenu / 98 / et deux guérisons ont été enregistrées, une dans la ville d’Al-Bab et un à Al-Fu’ah / Idleb, et le nombre total de cas de rétablissement est devenu / 66 /.
*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie

14 nouveaux cas de Coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie
04/09/2020

Aujourd’hui, jeudi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 15 nouveaux cas d’infection au Coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie, répartis comme suit:

3 personnes à Al-Hassakah
4 personnes dans Tyrbespié
3 personnes à Dirik
2 personnes à Deir Ezzor
1 personne à Darbasiyah
1 personne à Kerky Laki
1 personne à Kobane

Le Dr Joan Mustafa, coprésidente de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a ajouté que 12 nouveaux cas de rétablissement ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures.
Il est à noter que le nombre de cas a atteint 624 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 40 décès et 158 guérisons.

*

3/9, Coronavirus en Syrie: Point de situation


Damas
03/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 75 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 2973, dont 2168 cas actifs.

  • 75 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 2973
  • La guérison de 20 infections enregistrées avec le Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 681
  • 4 cas enregistrés d’infection par le Coronavirus sont morts, portant le nombre de décès à 124.

La répartition des cas actifs infectés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au jeudi 3 septembre 2020.

Infection:
26 personne à Damas
20 personne à Alep
20 personne à Lattaquié
5 personne à Homs
3 personne à Hama
1 personne à Souweida

Décès:
1 personne à Homs
1 personne à Deir Ezzor
2 personnes Dans la campagne de Damas

Guérison:
4 à Alep
4 à Hama
3 à Damas
3 personne à Lattaquié
3 personne à Homs
2 personne à Souweida
1 personne à Deir Ezzor

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
03/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien a enregistré 4 nouvelles infections, à Idleb, la ville, avec la maladie # Covid 19 dans le nord de la Syrie le jeudi 3 septembre, ainsi le nombre total d’infections est passé à 93 /, et 3 récupérations ont également été enregistrées, une dans la ville d’Al-Bab, une à Al-Abzimo et une dans la ville d’Idleb, ainsi Le nombre de guérison totales est devenu / 64 /.
*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie

14 nouveaux cas de Coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie
03/09/2020

Aujourd’hui, jeudi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de 14 nouveaux cas de Coronavirus dans le nord et l’est de la Syrie, répartis comme suit:

6 personnes à Al-Hassakah
1 personne à Tyrbespié
2 personnes à Darbasiyah
3 personne à Dirik
1 personne à Deir Ezzor
1 personne à Qamechli

Le Dr Joan Mustafa, coprésidente de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a ajouté que 19 nouveaux cas de guérisons ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures.

Il est à noter qu’avec l’annonce de ces nouveaux cas, le nombre de contamination a atteint 609, dont 40 décès et 146 guérisons.

Syrie : Les agents de santé peu protégés face à la pandémie


1 septembre 2020 – Human Rights Watch

La pénurie d’équipement de protection et le manque d’informations fiables met leurs vies en danger

Deux membres du personnel médical marchaient dans le couloir d’un hôpital à Damas, le 19 mars 2020, devant un portrait géant du président syrien Bachar al-Assad.
Deux membres du personnel médical marchaient dans le couloir d’un hôpital à Damas, le 19 mars 2020, devant un portrait géant du président syrien Bachar al-Assad. © 2020 Reuters/Omar Sanadiki

(Beyrouth, le 2 septembre 2020) – Les autorités syrienne manquent à leur devoir de protéger les professionnels de la santé qui sont sur la ligne de front dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 dans les zones contrôlées par le gouvernement, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Selon des médecins, travailleurs humanitaires et civils dans ces zones interrogés par Human Rights Watch, les hôpitaux sont contraints de fonctionner bien au-delà de leurs capacités, leur personnel est confronté à de graves pénuries d’équipements de protection individuelle (EPI), et de nombreux professionnels de la santé et membres de leurs familles sont décédés après avoir eux-mêmes contracté le Covid-19. Le ministère syrien de la Santé a indiqué que 2 765 cas de Covid-19 et 112 décès étaient recensés au 31 août, mais divers indices laissent supposer que les chiffres réels à travers le pays pourraient être considérablement plus élevés.

« Il est déconcertant de constater la hausse du nombre de décès de médecins, d’infirmières et d’infirmiers répondant à la pandémie de Covid-19, tandis que les chiffres officiels du gouvernement sont loin de correspondre à la réalité sur le terrain », a déclaré Sara Kayyali, chercheuse sur la Syrie à Human Rights Watch. 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autres organisations fournissant des services de santé en Syrie devraient appeler le gouvernement à  renforcer les opérations de dépistage du Covid-19, communiquer de manière transparente et précise sur le nombre de cas, et distribuer de façon équitable une quantité suffisante d’EPI aux professionnels de la santé dans tout le pays, y compris dans les zones rurales, selon Human Rights Watch.

Une organisation indépendante, Syria-in-Context, a récemment estimé qu’il y a eu au moins 85 000 cas de Covid-19 dans la seule région de Damas. Cette estimation était basée sur des annonces de décès publiées en ligne entre le 29 juillet et le 1er août, des images satellite de cimetières, des entretiens avec des médecins, ainsi que l’utilisation d’un modèle créé par le Collège impérial de Londres pour extrapoler des chiffres relatifs à la transmission de Covid-19.

Human Rights Watch a précédemment documenté le problème de l’obstruction par les autorités de l’acheminement de l’aide humanitaire dans plusieurs régions du pays.

Communiqué complet en anglais : en ligne ici.

02/9, Coronavirus en Syrie: point de situation


Damas
01/09/2020

Le ministère de la santé syrien a annoncé que 65 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 2830, dont 2068 cas actifs.

  • 65 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés, portant le nombre d’infections enregistrées en Syrie à 2830
  • Guérison de 17 personnes qui étaient infectées avec le Coronavirus, portant le nombre de récupérations à 646
  • Enregistrement du décès de 4 personnes infectées par le Coronavirus, portant le nombre de décès à 116.

La répartition des cas actifs infectés rétablis et décédés par le coronavirus dans les provinces syriennes enregistrés jusqu’au mardi 1er septembre 2020

Infection:

25 personnes à Damas
15 personnes à Alep
10 personnes à Lattaquié
4 personnes dans la campagne de Damas
4 personnes à Homs
4 personnes à Deir Ezzor
3 personnes à Hama

Décès:
2 personnes à Damas
1 personne à Alep
1 personne à Lattaquié

Guérison:
4 personnes à Lattaquié
3 personnes à Damas
3 personnes Dans la campagne de Damas
3 personnes à Alep
2 personnes à Tartous
2 personnes à Hama

*

Situation épidémique dans le nord-ouest de la Syrie…
01/09/2020

Le laboratoire de surveillance épidémiologique du programme EWARN de l’unité de coordination du soutien n’a enregistré aucune nouvelle infection le mardi 1er septembre, ainsi le nombre total d’infections est resté / 80 /cas, et aucune guérison n’a été enregistrée, ainsi le nombre de guérisons totales est resté / 56 / cas.
*

Point de situation pandémique à la Covid-19 dans le nord-est de la Syrie

Un décès et 17 nouveaux cas de contamination à la COVID-19 dans le nord et l’est de la Syrie
02/09/2020

Aujourd’hui, mercredi, l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie a annoncé l’enregistrement de deux nouveaux décès de personnes atteintes de Covid 19 dans le nord et l’est de la Syrie.
Joan Mustafa, co-responsable de l’Autorité sanitaire de l’administration autonome du nord et de l’est de la Syrie, a confirmé que les deux cas provenaient de Hassakah dans la région d’Al-Jazira.
Mustafa a ajouté que l’autorité a enregistré 20 nouveaux cas de corona dans le nord et l’est de la Syrie, et ils sont répartis comme suit:

5 personnes à Qamechli
5 personnes à Al-Hassakah
3 personnes à Trypspe
2 personnes à Dirk
3 personnes à Raqqa
1 personne à Al-Tabqa
1 personne à Kobané

Notant que 17 nouveaux cas de récupération ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures.
Il est à noter que le nombre de cas a atteint 595 avec l’annonce de ces nouveaux cas, dont 40 décès et 127 cas de guérison.

%d bloggers like this: