“al-’Akidat” demande aux FDS et à la coalition internationale de « remettre les régions arabes à une administration locale


al-Chahil - Deir Ez-Zor

Réunion de la tribu d’al-Akidat – ville d’al-Chahil, Deir Ez-Zor 13/5/2019

Des représentant de la tribu “al-’Akidat” demandent aux FDS et à la coalition internationale de « remettre les régions arabes à une administration locale, libérer les détenus et la nécessité de chasser les milices iraniennes de l’Euphrate ouest

13 mai 2019 – OSDH

L’OSDH a appris qu’une réunion s’était tenue ce matin dans la ville d’Al-Chahil, à laquelle ont participé des chefs et des dignitaires de la tribu al-’Akidat à Deir Al-Zour, afin de discuter de la situation de la tribu, après les deux massacres perpétrés par les forces de la coalition internationale et les FDS. En fin de la réunion, un communiqué a été lu par (le cheikh Rachid Jamil al-Hafl) dont une copie est parvenue à l’OSDH :
« 1. Annexer la région occidentale de l’Euphrate à sa partie est, et chasser les milices iraniennes, russes et du régime.
2 – Demander aux forces de la coalition internationale de confier l’administration des régions arabes à leurs enfants, à l’instar des Kurdes dans leurs régions
3. Libération de détenus civils
4- Évacuation de femmes et d’enfants des camps du gouvernorat
5. Demander l’ouverture d’une enquête sur les massacres qui ont eu lieu à al-Chahil et confirmer que les victimes étaient que des civils »

Il a été convenu de former un comité composé de dignitaires du clan pour s’entendre et communiquer avec la coalition internationale.

L’OSDH a publié le 3 mai que le « Conseil démocratique de la Syrie » avait organisé « le Forum des tribus syriennes », dans la ville d’Ain Issa, au nord-ouest de la Syrie, dans le Rif de la province de Raqqa, où des dirigeants et des représentants du Commandement des forces démocratiques de la Syrie ont rencontré des centaines de représentants de dix tribus syriennes parmi tant d’autres, ainsi que des regroupements civils et populaires, vendredi 3 mai dans le cadre d’une coordination conjointe entre les parties, pour prévenir les risques et renoncer aux troubles, que les acteurs régionaux cherchent, par le biais de groupes, à planifier, afin d’entraîner la région dans le chaos. L’OSDH a publié également le 28 avril 2019, qu’une réunion a eu lieu dans la zone de Maamel, entre des représentants des forces démocrates de la Syrie et des dignitaires du clan al-Bakir à laquelle appartient la famille de Farhan Machhour al-Sarhan, qui a été tué par les forces de la coalition et les FDS il y a quelques jours. Les sources avait rajouté que le commandement de ces derniers a demandé la présence des représentants des manifestants, mais ils ont refusé et ont préféré envoyer des réclamations, dont ci-après le contenu:
« 1 – l’arrêt de la campagne arbitraire des services de sécurité contre les innocents
2 – libération des détenus arrêtés par le biais de rapports malveillants et des accusations (Daechi – bouclier de l’Euphrate / membres de Daech ou avec la Turquie)
3. Libération des femmes et des enfants qui sont détenus dans des camps
4 – L’arrêt de la collaboration avec le régime et de la contrebande de pétrole par les passages
5- Activer le rôle des dirigeants natifs de la région au sein des FDS
6 – Traitez les habitants de Deir Ez-Zor, al-Hassakah et al-Raqqa convenablement leur permettant de  circuler (entrer et  sortir) sans garant
7. Suppression du recrutement obligatoire pour se contenter de volontaires
8 – Abolir le rôle des cadres présents au conseil civil et activer le rôle des présidents de comités et du président du conseil civil
8. Restreinte dans le carburant et l’électricité
9- Ne pas attaquer les manifestants
10. Résoudre les problèmes causés par le commandement militaire avec des civils »

 

Deir Ez-Zor24.net obtient des informations exclusives sur l’identité des victimes du débarquement qui a eu lieu à al-Chahil

10 mai 2019
Spécial Deirezzor 24

Le réseau Deirezzor 24 a obtenu des informations exclusives sur l’identité des personnes morts au cours de l’opération de débarquement aérien menée par la Coalition internationale avec la participation des Forces démocratiques de la Syrie et des éléments des Forces spéciales américaines le 9-mai-2019 dans la ville d’al-Chahil, dans la campagne Est de Deir Ez-Zor.

Selon les informations exclusives obtenues par le réseau Deirezzor 24, deux des morts, que les Forces démocratiques de la Syrie prétendaient qu’ils étaient des cellules dormantes de l’organisation Daech, n’avaient aucun lien avec l’organisation, mais étaient des membres des FDS, tandis nos sources ont confirmé que les autres victimes étaient des civils et n’avaient aucune activité sécuritaire ou militaire, les mêmes sources nous ont confirmé que les deux éléments sont Ahmad Khleif al-Osman et son frère Mohammed ont été tués dans les affrontements qui ont suivi le débarquement aérien dans la ville de al-Chahil.

Selon les sources, les deux éléments, dont les photos ont été publiées indiquant qu’il s’agit de cellule de l’organisation Daech, étaient, en fait, deux recrutés dans les rangs de FDS, les fausses information avait pour but de dissimuler le massacre de civils dans la ville.

D’après les photographies exclusives obtenues par Deirezzor 24 montrent les deux hommes, Mohammed et Ahmed Khleif al-Osman, étaient vêtus de l’uniforme des FDS.

Les images réfutent le récit des FDS, selon lequel la totalité des morts dans l’opération du débarquement faisaient partie de l’oganisation Daech, et qu’ils étaient tués grâce à une opération de sécurité précise.
La Coalition internationale, avec la participation des FDS, avait perpétré un massacre similaire le 25 /4/2019 dans la ville de Dhaman, dans la banlieue nord de Deir Ez-Zor, tuant quatre civils qui ont été liquidés directement dans leur maison.

 

قتلى عملية الإنزال في الشحيل هم عناصر لقسد … ديرالزور24 تحصل على معلومات حصرية حول الحادثة

١٠ مايو ٢٠١٩
خاص ديرالزور24

حصلت شبكة ديرالزور24، على معلومات حصرية حول هوية القتلى الذين سقطوا في عملية الإنزال الجوي التي نفذها التحالف الدولي بمشاركة قوات سوريا الديمقراطية، وعناصر من القوات الأمريكية الخاصة، بتاريخ 9-5-2019، في مدينة الشحيل بريف ديرالزور الشرقي.

ووفق المعلومات الحصرية التي حصلت عليها شبكة ديرالزور، فإن اثنين من القتلى الذين ادعت قوات سوريا الديمقراطية أنهم خلايا لتنظيم داعش، لم يكن لهم أيّة صلة بالتنظيم، بل كانوا عناصر في قسد، فيما أكدت المصادر الحصرية أن باقي الضحايا هم مدنيون ولا يوجد لديهم أي نشاط أمني أو عسكري , كما أكدت ذات المصادر للشبكة، أن العنصرين هما أحمد خليف العصمان، وشقيقه محمد، قتلا في الاشتباكات التي تلت عملية الإنزال الجوي على مدينة الشحيل.

ووفق المصادر فإن العنصرين الذين بثت قسد صورهم على أنهم خلايا لتنظيم داعش، هم عناصر مجندين لدى قسد، وتم الترويج على أنهم خلايا للتنظيم، للتغطية على المجزرة التي ارتكبت بحق المدنيين في البلدة.
وتظهر الصور الحصرية التي حصلت عليها ديرالزور24، العنصرين محمد وأحمد خليف العصمان، وهما يرتديان زي عسكري يتبع لقوات سوريا الديمقراطية.

وتفنّد صور القتلى الرواية المقدمة من قبل قسد، على أن جميع القتلى في عملية الإنزال هم من تنظيم داعش، وأن قتلهم تم عبر عملية أمنية دقيقة.
هذا وكان التحالف الدولي بمشاركة قسد قد ارتكب مجزرة مماثلة في بلدة ضمان بريف ديرالزور الشمالي بتاريخ 25-4-2019، راح ضحيتها أربعة مدنيين تمت تصفيتهم بشكل مباشر في منزلهم.

Advertisements

Des informations sur une nouvelle agression en cours de préparation dans le désert syrien ci-après les détails ..


Comions d'aides militaires et logistique aux FDS à l'est de l'Euphrate 2019

Des informations sur une nouvelle agression en cours de préparation dans le désert syrien ci-après les détails ..

27 avril 2019

Au milieu des nouvelles sur la préparation des « Forces démocratiques de la Syrie – FDS » avec le soutien de « la coalition internationale » pour lancer une agression contre l’armée arabe syrienne, l’organisation terroriste « Daech » a renforcé ses attaques dans la Badia orientale contre les positions de l’armée, qui lui a fait face vaillamment, tandis que l’organisation a réduit l’intensité de ses attaques conte les positions des « FDS ».

Une source proche de la direction des « Unités de protection du peuple » kurde, qui est l’épine dorsale de « FDS », a indiqué que ce dernier avait envoyé des forces spéciales sur le champ pétrolifère d’Al-Omar dans la campagne de Deir Ez-Zor, en vue d’une éventuelle opération contre l’armée et les forces alliées sur les rives de l’Euphrates, près de la frontière irakienne, avec l’appui des forces de la « Coalition internationale », d’après le site «Basneoz» kurde.

La source a ajouté que les « FDS » enverront des troupes supplémentaires d’autres régions sur le champ pétrolifère Al-Omar dans les prochaines semaines, soulignant que le processus vise à couper la route terrestre de Téhéran à Damas et à Beyrouth via Bagdad et d’empêcher l’armée et les forces alliées « d’établir des bases militaires dans cette région ».

La source a lié le lancement de l’opération à ce qu’il a appelé la « position » du gouvernement syrien et de ses alliés dans la région, ajoutant que « la coalition » avait envoyé des renforts dans la région, notamment des véhicules blindés, des véhicules 4×4 et du matériel logistique destinés au même objectif.

Il est à noter que l’organisation terroriste « Daech » qui est sorti de son dernier fief la ville de Baghouz, à l’est de l’Euphrate après un accord avec les « FDS » et la « coalition » a commencé à débuté ses attaques dans la Badia (le désert) s’étendant du mont Abu Rajmin au nord-est de Palmyre jusqu’à la campagne occidentale de Deir Ez-Zor, dans une zone allant jusqu’à 4000 km2, contre les positions de l’armée syrienne, ce qui signifie une coordination entre l’organisation d’une part et les « FDS » et la « coalition » de l’autre, pour lancer cette attaque contre les positions de l’armée dans la région.

L’OSDH a indiqué dans son rapport qu’il existe une « escalade importante » dans les attaques de « Daech » et ses cellules dans différentes zones situées à l’ouest de l’Euphrate et dans la Badia syrienne depuis la l’annonce de la « coalition » et des « FDS » de ce qu’ils ont appelé la « défaite » présumée de l’organisation terroriste à l’est de l’Euphrate Le 23 mars dernier.

Il a souligné que l’organisation voulait « communiquait délibérément des messages à la communauté internationale en intensifiant ses attaques en Syrie » et a reconnu le recule des représailles de l’organisation dans les zones contrôlées par les « FDS » à l’est de l’Euphrate, en échange d’une « forte escalade » dans les zones situées à l’ouest de l’Euphrate et du désert syrien contrôlé par l’armée arabe syrienne.

L’Observatoire a indiqué que l’organisation avait attaqué les forces de l’armée arabe syrienne et ses forces alliées dans la région d’Al-Karaa, dans le désert du nord-est de Souwayda, suivie d’une autre attaque sur la région de Boqross sur les rives de l’Euphrate occidental, où se trouvent les forces armées et les forces alliées.

Il a ajouté: Non seulement ces attaques ont été organisées, mais elles se sont intensifiées au sein de Homs et de Deir Ez-Zor, où des embuscades des forces de l’armée ont eu lieu dans le désert des champs du sud, et ont attaqué les forces de l’armée dans le désert au sud-est de Deir Ezzor.

Selon « l’Observatoire », la récente attaque sur la zone d’Al-Karaa était la plus violente parmi les attaques récentes, qui ont causé des dizaines de martyrs et de blessées parmi les forces de l’armée et les forces alliées et précédées par une attaque de l’organisation sur la Badia du Qouriya à l’est de Deir Ez-Zor, causant des morts et des blessés des forces de l’armé et les forces alliées aussi.

L’Observatoire a indiqué qu’au moins 69 membres des forces de l’armée arabe syrienne et des forces alliées avaient été tués lors d’attaques et d’attentats à la bombe perpétrés par l’organisation terroriste dans l’ouest de l’Euphrate, la Badia de Deir Ez-Zor, Homs et Souwayda, contre 22 hommes armés de l’organisation au cours de la même période, tandis que des pages publiées sur le réseau de «Facebook» ont confirmé que l’armée avait répondu courageusement à toutes les attaques précédentes et contrecarré toutes les attaques, de l’organisation lui subissant de lourdes pertes.

Par ailleurs, des timides opérations contre les « FDS » ont eu lieu par rapport à des opérations contre l’armée, où le bureau de presse de la wilayat « Al-Baraka » spécialisé dans la transmission des informaion de l’organisation à Deir Ez-Zor: « qu’un détachement de sécurité de ses hommes armés a repéré un camion transportant plusieurs miliciens kurdes à l’intérieur de la ville de Hajine dans la banlieue est de Deir Ez-Zor et l’ont fait exploser avec un engin explosif, tuant et blessant des personnes à bord, tandis que l’agence « A’Maq » de l’organisation a confirmé la mort de 7 hommes armés du « FDS» et blessant 6 autres.

L’Observatoire a également confirmé que les cellules de Daech et dans le cadre de ses « Opérations de revanche pour la wilayat du Levant» avaient tué un homme armé de « FDS », abattu dans la ville de Kasra, dans la campagne ouest de Deir Ez-Zor.

L’Observatoire a souligné que la soi-disant « présidence conjointe de l’Assemblée du peuple dans la Bassira et ses campagnes » sou le contrôle des « FDS » avait publié une circulaire imposant le couvre-feu à Al-Bassira, Al-Sour, à Thibiane et à Granige dans le secteur est de la campagne de Deir Ez-Zor, de 21 heures à 5 heures du matin, à partir du 23 avril jusqu’au 3 mai prochain.

L’Observatoire a confirmé que le bilan des morts s’élevait à 280 hommes armés et des civils travaillant dans le secteur pétrolier et responsables des services, tués dans quatre gouvernorats: Alep, Deir Ez-Zor, Raqqa et Hassaka, ainsi que dans la région de Manbej au nord-est d’Alep, contrôlée par les FDS.

Pendant ce temps, l’administration du passage «Simalka» sous le contrôle de « FDS » à la frontière syro-irakienne dans la province de Hasaka avait annoncé l’arrêt du passage frontalier pour les passagers et les marchandises commerciales entre Al-Hassaka et le Kurdistan irakien pendant une journée à la suite de la sortie du pont alloué pour ce service en raison de la montée du niveau de l’eau.

Cela intervient une semaine après l’annonce de la réouverture du passage suite à sa fermeture durant deux semaines pour entretiens après la hausse du niveau de la rivière.

 

أنباء عن عدوان جديد يتم التحضير له في البادية السورية هذه تفاصيله..

Amnesty : Une enquête sans précédent révèle que la coalition dirigée par les États-Unis a tué plus de 1 600 civils pris au piège dans Raqqa


18921894_1510685055618671_7394207624040112178_n

Syrie. Une enquête sans précédent révèle que la coalition dirigée par les États-Unis a tué plus de 1 600 civils pris au piège dans Raqqa

  • Amnesty International et Airwars lancent un site Internet interactif qui recense des centaines de victimes civiles.
  • La plus grande enquête sur les victimes civiles dans l’histoire de la guerre moderne.
  • Les forces américaines, britanniques et françaises s’enfoncent dans le déni, ne reconnaissant que 10 % du nombre de décès de civils.

Des dizaines de camions pénètrent dans les zones contrôlées par les FDS à l’est de l’Euphrate –


Comions d'aides militaires et logistique aux FDS à l'est de l'Euphrate 2019

Des dizaines de camions pénètrent dans les zones contrôlées par les FDS à l’est de l’Euphrate, c’est le 8e convoi d’assistance militaire et logistique depuis l’annonce de la suppression de l’organisation Daech

22 avril 2019 -OSDH

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a appris qu’un nouveau lot de dizaines de camions transportant une assistance logistique et militaire est entré par le passage de Smilka lundi soir (22 avril) depuis le nord du pays. C’est la huitième du genre depuis l’annonce du contrôle de la Coalition internationale et des FDS de l’est de l’Euphrate.

L’OSDH, a publié le 19 avril, qu’il a observé l’entrée de quelque 150 camions qui était le 7e convoi du genre vers le territoire syrien. Il transportait à bord de l’aide, du matériel logistique et militaire et pénétrait dans les zones des FDS à l’est de l’Euphrate venant du nord de l’Irak.
Le total des sept convois entrés dans la région de l’est de l’Euphrate a atteint au moins 810 camions depuis l’annonce du contrôle de la coalition internationale et des FDS sur l’Euphrate de l’Est.
 
Le 15 avril, l’OSDH a annoncé l’entrée d’au moins 95 camions en territoire syrien venant du nord de l’Irak, qui était le 6e convoi transféré par la Coalition internationale aux FDS, transportant de l’assistance logistique et militaire ainsi que du matériel, notamment des véhicules blindés. Une partie du convoi s’est rendue à l’aéroport d’Ain al-Arab (Kobané), tandis que l’autre convoi s’est dirigé vers Al-Chaddadi dans la campagne d’al-Hassaké.

 L’OSDH a également publié le 8 avril l’entrée d’une centaine de camions, la nuit du dimanche à lundi, transportant une aide logistique et d’autres véhicules militaires. Deux véhicules blindés ont été vus à la base Kobané, à l’est de l’Euphrate. C’est la première fois que des chars de l’OTAN sont vus dans la région: des cargaisons ont été distribuées dans les zones de contrôle des FDS, certaines dans la région d’Ein al-Arab (Kobané) et ses environs, ainsi qu’à Tal al-Tamer, al-Chaddadi à al-Hassaké, et une autre à Deir Ez-Zor.

Le 6 avril, une soixantaine de camions chargés de véhicules Hummer, d’assistance militaire et logistique, sont entrés dans la région de l’Est de l’Euphrate en provenance de la région du Kurdistan irakien, accompagnés de dix citernes chargés de carburant venant de la région du Kurdistan irakien, vers les zones contrôlées par les FDS à l’est de l’Euphrate. Avec le quatrième convois entrés dans la zone de l’est de l’Euphrate le nombre a ainsi atteint 560 camions.

Après la fin des opérations militaires contre l’organisation de « l’État islamique », l’OSDH a publié le 1er avril 2019 que des dizaines de camions chargés d’une assistance militaire en équipements logistique et militaire sont arrivés dans la région de l’Est de l’Euphrate, dans un nouveau lot provenant de l’Alliance internationale.

Le 25 mars 2019, après l’annonce de la victoire des FDS et de la Coalition internationale contre l’organisation de « État islamique » dans l’est de l’Euphrate, les forces de la Coalition a amené environ 400 camions chargés de voitures et de mécanismes, d’équipements militaires et de logistique. Le premier chargement est entré à la base du Chaddadi et des bases situées dans la campagne de Hassaké, tandis que le second convoi s’est dirigé vers la base dans la campagne de Ein Arab (Kobané).

Le 19 mars, l’OSDH a surveillé l’entrée d’environ 200 camions en provenance de la région du Kurdistan d’Irak en direction de l’Euphrate oriental, transportant du matériel militaire et de la logistique, accompagnés de deux avions de l’Alliance internationale, où le convoi se dirigeait vers la base de Kharab ’Achek dans la campagne d’Ein al-Arab (Kobané), dans le secteur nord-est du gouvernorat d’Alep.

Le 11 mars, un convoi de camions chargés est entré dans le gouvernorat d’Al-Hassaké avec du matériel et du logistique utilisés dans le processus de reconstructio, tandis que des sortant ont étaient transportés vers la campagne du gouvernorat de Deir Ez-Zor dans les région sous contrôle des FDS.

Le 26 février 2019, quelque 200 camions et transporteurs, dont certains avaient entamé le processus de chargement des équipements militaires des forces américaines et de la Coalition internationale pour les transférer hors du territoire syrien, afin de transférer les équipements du processus de retrait annoncé par Donald Trump le 19 décembre / Décembre 2018.

 Le 24 janvier 2019, au moins 250 camions de la Coalition internationale chargés d’armes, de munitions et de matériel logistique sont entrés en territoire syrien et ont été distribués aux bases de la Coalition internationale à Ain Al Arab (Kobané), d’Ain Issa, Raqqa, Tal Tamer, Alep et Hassaké.

D’autre part, des sources fiables ont informé l’OSDH que des centaines de soldats américains sont entrés en territoire syrien au cours des dernières 24 heures.

Le 14 janvier, un convoi d’une centaine de véhicules transportant du matériel militaire et logistique est entré dans l’est de l’Euphrate, en provenance de la région du Kurdistan irakien et s’est dirigé vers les bases de la Coalition internationale.

 Le 11 janvier, un convoi d’environ 150 véhicules transportant des véhicules blindés et du matériel militaire et logistique s’est dirigé vers la base de Jalabiyé dans la campagne nordique d’Al-Raqqa et l’aéroport d’Ain Al-Arab (Kobané), dans la campagne rurale d’Alep, transportant du matériel pour les forces militaires qui ont été remplacées il y a quelques jours par des troupes venant de bases américaines en Irak, ces renforts arrivant quelques heures après le retrait de 10 véhicules américains de la base de Rumailan dans le nord-est de Hassaké vers la partie irakienne, accompagnés par des équipes d’ingénieurs miniers et 150 soldats américains.

(…)

 

عشرات الشاحنات تدخل مناطق سيطرة قوات سوريا الديمقراطية شرق الفرات في ثامن دفعة مساعدات عسكرية ولوجستية منذ إعلان القضاء على التنظيم

OSDH- 22 /avril /2019

علم المرصد السوري لحقوق الإنسان أن دفعة جديدة من الشاحنات دخلت مساء اليوم الاثنين عبر معبر سميلكا نحو مناطق سيطرة قوات سوريا الديمقراطية قادمة من شمال العراق، حيث دخلت عشرات الشاحنات التي تحمل على متنها مساعدات لوجستية وعسكرية واتجهت إلى عامودا ومنها إلى الحسكة، حيث تعد هذه الدفعة هي الثامنة من نوعها، منذ الإعلان عن سيطرة التحالف الدولي وقوات سوريا الديمقراطية على شرق الفرات، وكان المرصد السوري نشر في الـ 19 من شهر نيسان الجاري، أنه رصد دخول دفعة جديدة من الشاحنات وهي السابعة من نوعها نحو الأراضي السوري، وفي التفاصيل التي حصل عليها المرصد السوري فإن نحو 150 شاحنة تحمل على متنها مساعدات ومعدات لوجسنية وعسكرية دخلت نحو مناطق سوريا الديمقراطية في منطقة شرق الفرات قادمة من شمال العراق، وذلك عند منتصف الليلة الماضية، وبذلك فإنه يرتفع إلى 810 على الأقل تعداد الدفعات السبعة التي دخلت لمنطقة شرق الفرات، منذ الإعلان عن سيطرة التحالف الدولي وقوات سوريا الديمقراطية على شرق الفرات، ونشر المرصد السوري في الـ 15 من شهر نيسان الجاري، أنه دخول ما لايقل 95 شاحنة نحو الأراضي السوري قادمة من شمال العراق، حيث تحمل الشاحنات على متنها مساعدات ومعدات لوجستية وعسكرية من ضمنها مدرعات واتجه رتل من الشاحنات نحو مطار عين العرب (كوباني) بينما اتجه رتل آخر نحو الشدادي بريف الحسكة، وتعد هذه الدفعة هي السادسة من نوعها التي يستقدمها التحالف الدولي إلى قوات سوريا الديمقراطية، ونشر المرصد السوري في الـ 8 من شهر نيسان الجاري، أن مدرعتين اثنتين جرى مشاهدتها في قاعدة كوباني شرق منطقة الفرات، وأبلغت مصادر موثوقة المرصد السوري أن المدرعتين تابعة لقوات حلف الناتو ودخلت مساء أمس الأحد الـ 7 من شهر نيسان الجاري عبر معبر سيملكا شمال العراق باتجاه منطقة شرق الفرات ووصلت إلى مطار كوباني، حيث تعد هذه المرة الأولى التي تُشاهد فيها مدرعات تابعة لحلف الناتو في المنطقة، فيما كان المرصد السوري نشر صباح اليوم الاثنين، أنه تتواصل عمليات دخول الشاحنات القادمة عبر إقليم “كردستان العراق” نحو مناطق قوات سوريا الديمقراطية شرق نهر الفرات، حيث رصد المرصد السوري لحقوق الإنسان دخول نحو 100 شاحنة منتصف ليل الأحد – الاثنين تحمل على متنها مساعدات لوجستية وأخرى عسكرية وآليات وعربات، وتوزعت على مناطق سيطرة قسد، حيث اتجه قسم منها نحو منطقة عين العرب(كوباني) ومحيطها، وقسم أخرى نحو تل تمر والشدادي في الحسكة، وأخرى نحو دير الزور.

Plus de 50 membres de “l’Etat islamique/Daech » ont été tués dans des raids …


 

baghouz-syria

Plus de 50 membres de “l’Etat islamique/Daech » ont été tués dans des raids de la Coalition internationale sur les grottes de Baghouz à l’est de l’Euphrate

28 mars 2019 – OSDH

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a suivi les frappes effectuées par des avions de l’Alliance internationale sur la région d’Al-Baghouz, dans la campagne de Deir Ez-Zor, sur les rives orientales de l’Euphrate, dans les détails fournis par l’OSDH, des avions de la coalition internationale ont bombardé avec des des roquettes et des bombes, les grottes et les tunnels dans la région de Baghouz causant un grand nombre de morts. L’observatoire syrien a documenté l’assassinat d’au moins 50 membres de l’organisation qui se cachent dans la région, après son achèvement complet dans l’Est de l’Euphrate en tant que force dominante. Ces frappes aériennes coïncident avec le maintien des forces spéciales de la Coalition internationale et des forces spéciales des FDS visant des opérations de peignage dans le secteur est dans la campagne de Deir Ez-Zor. Des sources fiables ont confirmé que les opérations comprenaient des tunnels et des grottes où des membres de l’organisation et les dirigeants de la première rang de l’organisation, dans une tentative de faire pression sur ceux qui ont refusé de se rendre, ou de sortir de la région, où la peur régnait au sujet du destin des milliers de personnes enlevées par les intégristes dont ceux qui ont été transférés de plusieurs prisons sous le contrôle de l’organisation “État islamique”, qu’ils aient été exécutés, notamment après la confirmation de ceux qui ont pu sortir dernièrement qui ont confirmé l’exécution de centaines d’enlevés par l’organisation. Durant la période de contrôle de l’organisation sur de vastes zones, qui couvraient plus de la moitié du territoire syrien, figuraient parmi les arrêtés : l’archevêque John Abraham, Paul Yazigi, le père Paolo Dallio, un journaliste britannique et d’autres journalistes, ainsi que des centaines de personnes enlevées de la région d’Ain al-Arab (Kobané)

En dépit des opérations de peignage menées dans la région d’Al-Baghouz, dans la banlieue est de Deir Ez-Zor, sous le contrôle de commandos américains et de forces spéciales de la Coalition internationale des tunnels et des grottes de Bahguoz, à la recherche des personnes enlevées et des personnes cachées, y compris des dirigeants de l’État islamique, de l’or, des fonds et de la richesse de l’organisation, mais les opérations de peignage n’ont jusqu’à présent donné aucun résultat,…

أكثر من 50 قتيل من عناصر تنظيم “الدولة الإسلامية” في غارات للتحالف الدولي على كهوف الباغوز بشرق نهر الفرات

Le contrôle de al-Baghouz ne signifie pas l’élimination totale de l’organisation


Daech l'extrémiste - عقلية داعش وأخواتها

Le contrôle de al-Baghouz par les FDS signifie la fin de l’existence d’une organisation à l’est de l’Euphrate, mais pas l’élimination totale de l’organisation, car elle contrôle toujours certaines poches dans le désert du sud de Deir Ez-Zor et dans le désert du nord-est de Homs. sans oublier des cellules dormantes à Deir Ez-zor.

وتعني سيطرة “قسد” على الباغوز إنهاء وجود تنظيم “داعش” في منطقة شرق الفرات، إلا أنها لا تعني القضاء على التنظيم بشكل كامل، إذ لا يزال مسيطراً على جيوب في بادية دير الزور الجنوبية وجيوب في بادية ريف حمص الشمالي الشرقي، فضلاً عن وجود خلايا نائمة في دير الزور٠

Washington annonce la fin de “Daech” en Syrie

واشنطن تعلن نهاية “داعش” بسورية وترامب: “بارعون بالإنترنت”

العربي الجديد – 22 مارس 2019

 

Voir aussi:

Le régime libère de nombreux éléments appartenant à Daech, ils se sont dirigés vers la Badia de Souweida

 

Raqqa: 28 corps, dont des femmes et des enfants, récupérés en deux jours – الرقة: مقابر جماعية


 

Il-va-falloir-beaucoup-de-temps

Il-va-falloir-beaucoup-de-temps

Raqqa: 28 corps, dont des femmes et des enfants, récupérés en deux jours

3.03.2019

L’équipe d’Intervention Initiale a retrouvé, depuis hier, 28 corps, dans différentes parties de la ville de Raqqa.

Par ailleurs, l’équipe a pu retirer 18 corps enterrés dans le cimetière du bâtiment de la « Recherche Agricole » situé au village de FeKheikha, au sud de Raqqa, dont les corps de quatre enfants et de trois femmes, tous non identifiés.

L’équipe a  retrouvé aussi dans le district d’Al-Iddekhar, au nord-ouest du centre ville de Raqqa, huit autres corps dans les décombres des bâtiments détruits, y compris le corps d’une femme identifiée alors que les sept autres sont restés non identifiés.

« L’équipe a pu aussi retirer deux corps, celui d’un homme et d’une femme, dans les décombres d’un bâtiment détruit dans le quartier de Haret al-Haramiya, à l’ouest du centre-ville ».

Tous les corps ont été rassemblés dans les cimetières de la ville dans la région de Tal al-Bay’ah, au nord-est de Raqqa, où ils ont été documentés et numérotés par le service de police scientifique du Conseil civil de Raqqa, puis enterrés.

Le 22 janvier, l’équipe d’Intervention Initiale a découvert une fosse commune dans le bâtiment de “Recherche Agricole” dans le village de FeKheikha, au sud de Raqqa, où les estimations ont annoncé que ce cimetière pourrait-être le plus grand jamais découvert à ce jour, avec plus de 3 500 corps enterrés.

الرقة: انتشال ٢٨ جثة بينها نساء وأطفال خلال يومين

%d bloggers like this: