Daraa: 40 morts et blessés lors d’une explosion visant la cinquième légion


 

438

Villes – Arabes et monde Samedi 20/06/2020

L’attentat du samedi après-midi a visé un bus transportant des éléments de la « Cinquième légion » soutenu par la Russie, dans la campagne orientale de Daraa, les tuant et les blessant tous.
Une charge explosive visant un bus pour la cinquième légion à Daraa
alors que les médias pro-régime ont déclaré que le bus circulait dans lequel se trouvait des membres des forces du régime syrien, des sources locales ont confirmé que le bus transportait d’anciens combattants de l’opposition, des signataires de l’accord de reconciliation qui ont rejoint la cinquième légion.

L’explosion s’est produite sur la route Kahil-Bosra Al-Cham, tuant quinze personnes et en blessant vingt-cinq autres, la plupart dans un état critique.

Cet incident est le premier de son genre ce mois-ci, après des semaines de calme suite à une escalade majeure dans la région de Houran, dans le sud de la Syrie, où en mai dernier, une série d’attentats à la bombe et d’assassinats visant des membres et des dirigeants de l’opposition et des forces du régime.

Libération-des-détenus-dans-prisons-du-régime

Toujours à Daraa, le régime d’Assad a informé vendredi 18 familles de la ville de « Mehajja » dans la campagne du nord, de la mort de leurs enfants en détention et leur a demandé de venir récupérer les pièces d’identité.

Des sources locales ont déclaré que toutes les victimes étaient d’anciens soldats qui ont fait défection au cours des premiers mois de la révolution syrienne et se sont impliquées dans les rangs de l’opposition armée, mais ont par la suite conclu un accord de réconciliation avec le régime et se sont rendus à lui après qu’il les ait trompés.

Les sources ont ajouté que les victimes se trouvaient dans la prison de Saidnaya et sont mortes sous la torture, et non pas comme le régime a prétendu que les causes du décès sont dues à des raisons de santé telles que des crises cardiaques, notant que le régime poursuit sa politique criminelle contre ceux qui ont rejoint la révolution et ont demandé son départ.

Les sources ont mis en garde contre un sort similaire pour des dizaines de jeunes dissidents de la ville, soulignant que la majorité de ses jeunes étaient dans l’armée et la police avant la révolution syrienne, mais la grande majorité d’entre eux ont déserté et ont répondu aux demandes du peuple syrien.

About سوريا بدا حرية
،ضد الدكتاتور، ضد الفساد، ضد القمع، ضد العصبة الأسدية الحاكمة، ضد الأحزاب العقائدية السياسية والدينية والإثنية مع حرية الرأي، مع دولة ديمقراطية علمانية مع الحقيقة، مع الإنسان Vive la Résistance Palestinienne face à l’occupation sioniste

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: