Idleb: les milices iraniennes sont en quarantaine !!


 

Covid-19

Al-Modon – Lundi 30/03/2020

Les forces du régime et les milices étrangères qui leur sont fidèles ont commencé à prendre des mesures pour empêcher la propagation du nouveau virus covid-19 aux principaux points de ses rassemblements dans les régions d’Alep et d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie.
Les mesures préventives contre la pandémie coronavirus semblaient être actuellement plus sérieuses, après qu’un grand nombre de personnes ont été infectées, et des dizaines de cas suspects se sont apparus dans les centres médicaux développés dans les zones militaires d’Idleb et d’Alep.

Les procédures suivies par les forces du régime comprenaient des campagnes de stérilisation dans les casernes, les sites militaires et les lignes de contact avec l’opposition, ainsi que des salles d’opérations avancées et des points d’observation russes dans la région d’Idleb. Des points de soins médicaux ont été créés au sud et à l’est d’Idleb et dans la campagne sud d’Alep.

Les points médicaux les plus importants se trouvent dans la région de Jabal Azzane, où se trouve la plus grande base militaire iranienne dans le nord de la Syrie, et les casernes et sites militaires de la zone d’opérations d’Idleb ont reçu des tentes et du matériel pour la mise en quarantaine supposée des contaminés et des suspects dans chaque formation militaire.

Les forces du régime et les milices ont procédé à de nouveaux redéploiements de groupes et d’équipements militaires dans toute la zone d’opérations au nord-ouest de la Syrie, de manière à garantir l’isolement des groupes et des formations dans lesquels des contaminés ont été découverts dans des zones militaires presque complètement fermées, et la répartition des formations armées restantes dans une zone géographique plus large, c’est-à-dire dans les zones récupérées lors des opérations militaires lancées par le régime depuis mai 2019. Ce sont toujours des zones militaires semi-fermées où les civils n’ont pas été autorisés à retourner jusqu’à présent.

Les fronts d’Idleb et d’Alep sont passés, en un temps record, d’une zone de regroupement et de rassemblement des forces du régime et des milices qui lui sont fidèles, à une zone de quarantaine, où des formations sont menacées d’être envahies par l’épidémie. Les cadres de renfort militaires ont commencé à arriver dans la zone d’opérations depuis la mi-mars dans le but de reprendre les combats contre l’opposition syrienne. Les renforts militaires qui sont arrivés les deux dernières semaines étaient pour la plupart des milices iraniennes.

Les forces du régime  ont été confrontées à un problème majeur à cause du manque d’engagement des milices iraniennes à Alep et à Idleb à prendre des mesures préventives et à mettre en quarantaine les casernes militaires, et les milices soutenues par la Russie telles que la «Garde républicaine» et «la 25e Force spéciale» et «le cinquième corps» n’ont pas réussi à persuader les milices iraniennes de fermer ses points et emplacements militaires, et de répondre positivement à la campagne de mesures prises pour prévenir l’épidémie et réduire ses dangers catastrophiques pour les formations armées du régime d’Assad.

À un moment où le gouvernement du régime imposait un couvre-feu partiel et les forces du régime augmentaient les mesures de protection, les milices iraniennes organisaient en même temps des cérémonies religieuses dans leur quartier général à Alep et dans leurs nouveaux emplacements dans la campagne méridionale d’Idleb.

Les Brigades de « Hadhrat Zaynab », de « l’Imam Al-Hussein », la Brigade de « l’Imam Al-Ridha » affiliées à la « milice Fatimiyoun » ont organisé des festivals religieux et des compétitions sportives pour leurs éléments au cours des deux dernières semaines, et la « Brigade Zainabiyoun » a participé à un certain nombre d’activités sportives et de célébrations religieuses organisées par les « milices Fatimiyoun ».

Le coordinateur des médias de « l’Armée nationale », Yahya Mayo, a déclaré à notre correspondant, que l’arrivée d’un grand nombre de milices iraniennes dans la zone d’opérations dans la campagne d’Idleb et d’Alep au cours de la dernière période était suspecte, et il est supposé que le déclenchement de l’épidémie dans ses rangs aura un rôle dans le changement du cours de ses objectifs, ce qui Il est passé de la préparation d’une nouvelle série de combats contre les factions à une préparation maximale pour faire face à l’épidémie. Dans la pratique, ce sont les milices iraniennes qui ont transmis l’infection épidémique de Coronavirus au reste des formations du régime. Il a ajouté: « Le régime craint que l’épidémie ne se propage et devienne incontrôlable, et il est effectivement incapable de limiter sa propagation malgré les prétendues mesures préventives qu’il a prises dans les casernes et les points militaires”.

About سوريا بدا حرية
،ضد الدكتاتور، ضد الفساد، ضد القمع، ضد العصبة الأسدية الحاكمة، ضد الأحزاب العقائدية السياسية والدينية والإثنية مع حرية الرأي، مع دولة ديمقراطية علمانية مع الحقيقة، مع الإنسان Vive la Résistance Palestinienne face à l’occupation sioniste

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: