Les “coordinateurs d’intervention » réfutent les allégations de la Russie concernant les déplacés internes d’Idleb


Enab Baladi – 21/02/2020

Des centaines de véhicules chargés de déplacés en direction de la campagne orientale d’Idleb jusqu’à la frontière turque, 4 février 2020

L’équipe des coordinateurs d’intervention en Syrie a démenti les allégations de la Russie selon lesquelles des centaines de milliers de civils n’avaient pas été déplacés par des opérations militaires à Idleb.

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, vendredi 21 février, les « coordinateurs d’intervention » ont déclaré qu’ils rejetaient, tous les détails du rapport publié hier par le ministère russe de la Défense, niant le déplacement de centaines de milliers de civils à la suite des attaques du régime syrien à Idleb.

Il a souligné que les récentes opérations militaires du régime syrien et de son allié russe ont entraîné le déplacement d’environ un million de civils dans la campagne d’Idleb et d’Alep, depuis le début de novembre dernier jusqu’à aujourd’hui.

Le communiqué décrit les déclarations russes comme “provocantes et fausses, et met en évidence les intentions hostiles de la Russie contre les civils dans le nord de la Syrie”.

Le communiqué ajoute que les déclarations “montrent que la Russie continue de mettre en œuvre le plan élaboré avec les forces du régime, pour contrôler le nord de la Syrie et commettre des crimes contre les civils, et constitue un contournement de l’accord signé avec le gouvernement turc à Sotchi, en référence à l’accord visant à réduire l’escalade”.

La déclaration a appelé la communauté internationale à œuvrer efficacement pour mettre fin aux attaques contre les civils et à donner plus de pouvoirs aux Nations Unies pour œuvrer à mettre fin aux souffrances des Syriens, qui durent depuis neuf ans.

Les “coordinateurs d’intervention » sont une équipe composée de travailleurs d’organisations humanitaires dans le nord de la Syrie, soucieuse de documenter le nombre de déplacés et de morts et de décrire les conditions humanitaires dans la région.

Le ministère russe de la Défense a démenti les informations publiées par les Nations Unies et les organisations humanitaires sur le déplacement de milliers de civils d’Idleb et de ses campagnes vers la frontière turque, à la suite de l’opération militaire des forces du régime, soutenue par la Russie.

Le chef du Centre russe pour la réconciliation, qui est affilié au ministère russe de la Défense, Navy Oleg Goravlovov, selon l’agence “TASS” aujourd’hui, vendredi, que les informations qui parlent de l’afflux de centaines de milliers de civils à la frontière turque en raison des combats sont incorrectes.

Le porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, Stephen Dujarric, a annoncé qu’il est estimé que plus de 900 000 personnes ont été déplacées dans le nord de la Syrie, en raison de l’escalade des combats depuis décembre 2019.

L’Alliance des ONG humanitaires syriennes (ANS) a confirmé le déplacement d’un million de Syriens à la suite des opérations du régime syrien et de ses alliés russes et iraniens.

About سوريا بدا حرية
،ضد الدكتاتور، ضد الفساد، ضد القمع، ضد العصبة الأسدية الحاكمة، ضد الأحزاب العقائدية السياسية والدينية والإثنية مع حرية الرأي، مع دولة ديمقراطية علمانية مع الحقيقة، مع الإنسان Vive la Résistance Palestinienne face à l’occupation sioniste

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: