Syrie: marche forcée du régime près d’Idleb, la Turquie hausse le ton


Un hélicoptère des forces gouvernementales syriennes a été abattu mardi 11 février (par un tir turc selon l'OSDH) et ses deux pilotes ont été tués.
Un hélicoptère des forces gouvernementales syriennes a été abattu mardi 11 février (par un tir turc selon l’OSDH) et ses deux pilotes ont été tués. Omar HAJ KADOUR / AFP

Les troupes de Bachar el-Assad appuyées par l’aviation russe continuent leur progression dans le nord-ouest. Elles ont pris le contrôle entier de l’autoroute M5, un axe stratégique reliant Alep à Damas la capitale. De son côté, la Turquie hausse également le ton. On peut dire qu’un nouveau conflit est en train de naître dans le nord de la Syrie.

Publicité

Ces derniers mois régulièrement les troupes de Bachar el-Assad ont pilonné les positions turques dans la province d’Idleb mais depuis quelques jours on assiste à une véritable montée en puissance. Les soldats turcs et les soldats syriens s’affrontent dans la région d’Idleb en échangeant des tirs d’artillerie.

C’est Damas qui a ouvert les hostilités ; une manière d’adresser un message à Ankara : les forces turques doivent quitter le territoire syrien. Recep Tayyip Erdogan a aussitôt riposté. Le régime syrien paiera « très cher » toute nouvelle attaque contre la Turquie, a averti ce mardi le chef de l’Etat turc : soit vous reculez dans la province d’Idleb, soit l’armée turque passe à l’action comme elle vient de le faire ce mardi alors qu’elle affirme avoir neutralisé plus d’une centaine de soldats syriens dans la région d’Idleb.

Un hélicoptère abattu

Ce mardi 11 février encore, les forces de Bachar el-Assad ont connu une victoire importante avec la reprise du contrôle complet de l’axe routier M5 qui relie Alep, deuxième ville du pays, à Damas la capitale.

Une vue aérienne de l'intersection des autoroutes M4 et M5 dans le nord-ouest de la province d'Idleb.
Une vue aérienne de l’intersection des autoroutes M4 et M5 dans le nord-ouest de la province d’Idleb. Muhammad HAJ KADOUR / AFP

Mais le régime syrien a aussi perdu un hélicoptère et ses deux pilotes, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Selon cette même ONG,  l’appareil a été touché par une roquette des forces turques. Les autorités turques elles évoquent un « crash », sans en revendiquer la responsabilité.

Les civils paient le prix fort

La Turquie, proche des rebelles de Syrie, intervient dans le pays officiellement pour « éviter une escalade » suite à un accord passé avec les Russes et les Iraniens, les principaux alliés de Bachar el-Assad. Cet accord conclu à Astana n’a jamais été avalisé par Damas. Alors les troupes syriennes poursuivent leur reconquête d’Idleb.

Au moins douze civils ont été tués dans des raids aériens des forces du régime sur Idleb, rapporte l’OSDH qui précise encore que la moitié des victimes sont des mineurs, dont des enfants. Cette nouvelle offensive du régime syrien a fait plus de 700 000 déplacés. La Turquie redoute donc une nouvelle vague migratoire vers son territoire. Elle accueille déjà près de quatre millions de réfugiés syriens.

En solidarité avec Idleb, les habitants de Daraa écrivent sur les murs des phrases appelant à la fin de l’opération militaire


يسقط الأسد

الثورة مستمرة٠٠٠

بدنا المعتقلين٠٠٠

القنيطرة حرة حرة إيران تطلع برا

OSDH-2020/2/11

Aujourd’hui, l’Observatoire syrien des droits de l’homme a surveillé des graffitis et expressions écrites par les habitants des villages et des villes de Nahta, al-Yadodeh, Tassil, al-Lajat, Oumm Weld et al-Karak dans le gouvernorat de Daraa, en solidarité avec le gouvernorat d’Idleb, qui fait l’objet d’une opération militaire massive, qui a poussé des centaines de milliers de citoyens à l’exode loin de leurs villes, et villages dans des conditions humanitaires très difficiles.

Aujourd’hui, l’OSDH a surveillé, également, des tracts collés sur les murs et les magasins des villages de Sayda al-Hanout et al-Maqraz dans la campagne de la province de Qouneitra, certains portait des messages comme : « A bas al-Assad et la révolution continue … Nous voulions les détenus … et Qouneitra est libre et l’Iran dégage »..

Le 13 janvier, l’OSDH a observé une manifestation dans la ville de al-Karak, dans la campagne de Daraa, y compris des dizaines de jeunes qui ont demandé la libération des détenus dans les prisons du régime.

Le 3 janvier, l ‘«Observatoire syrien» a observé également une manifestation au cours de laquelle des dizaines de jeunes de Bosra al-Cham dans la campagne orientale de Daraa, où des manifestants ont levé des banderoles pour demander la libération des détenus qui se trouvent dans les geoles du régime syrien. Le 29 décembre dernier, l ‘«Observatoire syrien» a surveillé de nouvelles peintures murales dans le gouvernorat de Daraa, où des habitants de la ville de Nawa ont écrit de nouvelles phrases sur les murs de la ville, en solidarité avec la catastrophe humanitaire à Idleb et en condamnant les opérations militaires du régime et de la Russie.

تضامنا مع إدلب.. أهالي درعا يخطون على الجدران ويكتبون عبارات تطالب بتوقيف العملية العسكرية

OSDH-2020/2/11

رصد المرصد السوري لحقوق الإنسان، اليوم، لوحات وعبارات خطها أهالي قرى وبلدات ناحتة واليادودة وتسيل واللجاة وأم ولد والكرك في محافظة درعا، تضامنا مع محافظة إدلب التي تتعرض لعملية عسكرية واسعة هجرت مئات آلاف المواطنين من بلداتهم وقراهم ومدنهم في ظل ظروف إنسانية صعبة للغاية٠
ورصد المرصد السوري لحقوق الإنسان، اليوم، منشورات ورقية عمد مجهولون إلى إلصاقها على جدران ومحال تجارية في قريتي صيدا الحانوت والمقرز بريف محافظة القنيطرة، وجاء في بعضها: “يسقط الأسد والثورة مستمرة.. وبدنا المعتقلين.. والقنيطرة حرة حرة إيران تطلع برا”٠
وكان “المرصد السوري” رصد، في 13 يناير/كانون الثاني الفائت، وقفة احتجاجية في بلدة الكرك بريف درعا ضمت عشرات الشبان الذين طالبوا بالإفراج عن المعتقلين في سجون النظام. وكان “المرصد السوري” رصد، في 3 يناير/ كانون الثاني، تظاهرة خرج فيها العشرات من أبناء “بصرى الشام” في ريف درعا الشرقي، حيث رفع المتظاهرون لافتات مطالبين من خلالها بإطلاق سراح المعتقلين القابعين في أقبية النظام السوري. وفي 29 ديسمبر/ كانون الأول الفائت، رصد “المرصد السوري” جداريات جديدة ضمن محافظة درعا، حيث أقدم أهالي مدينة نوى على كتابة عبارات جديدة على جدران المدينة، تضامناً مع الكارثة الإنسانية في إدلب، وتنديداً بالعمليات العسكرية للنظام وروسيا هناك٠

30 personnes ont été tuées et blessées dans l’explosion d’une voiture piégée dans la ville d’Afrin


30 personnes ont été tuées et blessées dans l’explosion d’une voiture piégée dans la ville d’Afrin

10 février 2020 – OSDH

Gouvernorat d’Alep – Observatoire syrien des droits de l’homme : L’Observatoire syrien des droits de l’homme a documenté davantage de pertes humaines à cause de l’explosion violente qui a frappé la ville d’Afrin lundi matin, alors qu’au moins 6 personnes sont décédées à cause de l’explosion d’une voiture piégée sur la route de Rajou, Alors que le nombre de victimes devrait encore augmenter à cause de la présence de plus de 23 blessés, dont certains dans des états graves, en plus de l’existence d’informations sur d’autres martyrs.

 

المزيد من الخسائر البشرية يرفع إلى نحو 30 تعداد الذين استشهدوا وأصيبوا في انفجار مفخخة بمدينة عفرين

محافظة حلب – المرصد السوري لحقوق الإنسان:: وثق المرصد السوري لحقوق الإنسان مزيداً من الخسائر البشرية جراء الانفجار العنيفة الذي ضرب مدينة عفرين صباح اليوم الاثنين، حيث ارتفع إلى 6 على الأقل تعداد الأشخاص الذين قضوا واستشهدوا جراء انفجار سيارة مفخخة على طريق راجو في المدينة، فيما لا يزال عدد الشهداء مرشح للارتفاع لوجود أكثر من 23 جريح بعضهم في حالات خطرة، بالإضافة لوجود معلومات عن شهداء آخرين.

Contre l’ogre iranien, contre le communautarisme, contre les dictatures… vive les luttes des peuples


20200127-Syrie-Iraq-Liban-2020

Contre l’ogre iranien, contre le communautarisme, contre les dictatures…
vive les luttes des peuples pour la Liberté et la Démocratie.

Avec l’envoi de son envoyé spécial en Turquie … l’Amérique entre dans la ligne de mire à Ideb


Avec l’envoi de son envoyé spécial en Turquie … l’Amérique entre dans la ligne de mire à Ideb

Enab Baladi-10/02/2020

James Jeffrey, l’envoyé spécial américain en Syrie, arrive en Turquie pour s’entretenir avec des responsables turcs de la ville d’Idleb, dans le nord de la Syrie.

Aujourd’hui, lundi 10 février, le site officiel de la chaîne “TRTHABER” a annoncé que Jeffrey arrivera en Turquie mercredi prochain et rencontrera le ministre adjoint des Affaires étrangères, Sadat Onal, et qu’il devrait rencontrer le ministre de la Défense, Khulusi Akar.

Selon le site, la visite de Jeffrey se concentrera sur la situation récente et les mesures prises à Idleb.

La visite de Jeffrey intervient après des tensions et des désaccords entre la Turquie et la Russie à Idleb, au cours des derniers jours, après que des soldats turcs ont été tués à Idleb en raison du bombardement des forces du régime qui ont avancé dans la région et ont pris le contrôle de villes stratégiques sur la route internationale “M5”, la plus importante étant la ville de Saraqeb.

Et des déclarations américaines ont été publiées la semaine dernière sur la possibilité de soutenir la Turquie dans le gouvernorat d’Idleb.

Jeffrey a déclaré, selon le site Internet “Al-Hurra”, le 6 février, que les États-Unis exploraient une série d’options pour faire face aux développements dans le gouvernorat d’Idleb, soulignant que Washington demandait aux Turcs toute l’aide dont ils avaient besoin.

مواجهات-قاسية-في-إدلب-وغرب-حلب...--730x438

بإيفاد مبعوثها الخاص إلى تركيا.. أمريكا تدخل على خط التحركات في إدلب
المبعوث الدولي إلى سوريا جيمس جيفري (رويترز)

عنب بلدي – 10/02/2020

يصل المبعوث الأمريكي الخاص إلى سوريا، جيمس جيفري، إلى تركيا لعقد مباحثات مع المسؤولين الأتراك حول مدينة إدلب في الشمال السوري.

وأفاد موقع قناة “TRTHABER” الرسمية اليوم، الاثنين 10 من شباط، أن جيفري سيصل إلى تركيا، الأربعاء المقبل، ويلتقي مساعد وزير الخارجية، سادات أونال، ومن المتوقع لقاء وزير الدفاع، خلوصي آكار.

وبحسب الموقع فإن زيارة جيفري ستركز على الوضع الأخير، والخطوات المتخذة في إدلب.

وتأتي زيارة جيفري بعد توتر وخلاف بين تركيا وروسيا في إدلب، خلال الأيام الماضية، عقب مقتل جنود أتراك في إدلب جراء قصف قوات النظام التي تقدمت في المنطقة، وسيطرت على مدن استراتيجية على الطريق الدولي “M5″، أهمها مدينة سراقب.

وصدرت تصريحات أمريكية خلال الأسبوع الماضي، حول إمكانية دعم تركيا في محافظة إدلب.

وقال جيفري، بحسب موقع “الحرة“، في 6 من شباط الحالي، إن الولايات المتحدة تبحث سلسلة خيارات لمواجهة التطورات في محافظة إدلب، مؤكدًا أن واشنطن تسأل الأتراك عن أي مساعدة يحتاجونها.

%d bloggers like this: