Patriotisme irakien…


A-bas-les-collaborateurs-avec-l'Iran-et-ses-milices-Iraq-2020

L’hypocrite


Poutine-Guerrier-en-Syrie

L’hypocrite

Poutine intervient pour parler de cessez-le-feu en Libye, à partir de Dimanche,
tandis qu’il n’a pas cessez, depuis plus de 4 ans (1550 jours), de pilonner les villes et villages avec ses avions en Syrie…

Syrie: 45 combattants parmi les forces du régime, des factions et des jihadistes ont été tuées


 

Statistiques
45 combattants parmi les forces du régime, des factions et des jihadistes ont été tuées lors de violents combats dans l’est d’Idleb depuis ce matin …

OSDH – 8 janvier 2020

De violents affrontements continuent d’avoir lieu entre les forces du régime et ses loyalistes, d’une part, et les factions et les groupes jihadistes, d’autre part, dans le cadre de la première contre-attaque sur les sites contrôlés par ces derniers au cours de la journée de mercredi, dans l’est de la campagne d’Idleb, où l’Observatoire syrien a appris que les forces du régime avaient pu récupérer le contrôle des trois villages dans lesquels les factions et les groupes jihadistes se sont avancés, au milieu des opérations de bombardement intensives continues, alors que le nombre de missiles tirés par les deux parties depuis le matin est passé à plus de 625 obus de missiles et d’artillerie, tandis que l’OSDH a documenté plus de victimes humaines à cause des bombardements. Les affrontements en cours depuis ce matin, alors que le nombre de morts des forces du régime et des milices qui lui sont fidèles a augmenté, tout comme le nombre de combattants tués qui a atteint 18, dont 14 des groupes jihadistes.

Avec plus de victimes humaines, le nombre de personnes tuées depuis le dernier “Accord Poutine-Erdogan” le 31 août, et jusqu’à aujourd’hui, s’élève à 1 438 personnes, et ce sont: 343 civils, dont 93 enfants et 67 femmes tués par les avions du régime et le “garant” la Russie,
Par les bombardements et les tires au sol, ce sont: 141 victimes, dont 43 enfants et 24 femmes, lors des frappes aériennes russes sur la campagne d’Idleb et de Hama,
ainsi que 21 victimes, dont 3 citoyens et 7 enfants ont été tués dans des barils explosifs lancés par hélicoptère,
et 76, dont 10 enfants et 15 femmes, ont été tués lors des bombardements des avions de guerre du régime,
91 personnes, dont 23 femmes et 28 enfants, ont été tuées dans le pilonnage au sol effectué par les forces du régime,
14 civils, dont 5 enfants et 2 femmes, dans les bombardements par les factions des zones de contrôle des forces du régime dans la ville d’Alep et sa campagne et la campagne de Hama,
et au moins 519 combattants ont été tués au cours de la même période à la suite d’attaques russes et aériennes et terrestres et lors d’affrontements, dont 375 jihadistes, en plus de la mort de 576 éléments parmi les forces du régime et ses loyalistes, lors des bombardements et pilonnages et attaques avec les groupes et factions jihadistes.

Avec le bilan d’aujourd’hui, le nombre de tués depuis le début de l’escalade la plus violente dans la région de «désescalade» le 30 avril jusqu’à aujourd’hui, s’élève également à 5 539.

 L’Observatoire syrien a documenté, au cours de la période du 15 février 2019, date de la réunion «Rouhani – Erdogan – Poutine» à ce jour, la mort de : 6 065 personnes dans les zones dites de désescalade russo-turc,
Sous les frappes aériennes russes et frappes de missiles par les forces et factions du régime:
1671 civils ont été tués, dont 434 enfants et 317 femmes,

Avec des obus tirés par les factions sur des zones sous le contrôle des forces du régime, 120 personnes ont été tués, dont 34 enfants et 20 femmes

Dans diverses circonstances au sein de la zone démilitarisée
2270 combattants
Y compris 1494 combattants djihadistes et 2124 forces du régime et militants loyalistes.

%d bloggers like this: