Un avion de la coalition internationale cible un convoi des forces du régime dans la région de Rasafah au sud-ouest de Raqqa


Assad-Criminel-de-guerre-2017-2

13 octobre 2019

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a appris que les avions de combat appartenant à la coalition internationale avaient visé un convoi de forces du régime dans la région de Rasafah au sud-ouest de la ville de Raqqa. L’OSDH n’a eu connaissance d’aucune victime. Le convoi se dirigeait vers la ville de Tabqa avant d’être ciblé par un avion de la coalition dans la région de Rasafah.
Les forces du régime et les forces russes se sont, par ailleurs, déployées dans la zone située entre les zones d’influence du Conseil militaire de Manbij et les zones du bouclier de l’Euphrate entre al-A’rima et Aoun al-Dadat dans la campagne d’Alep, ce déploiement s’achèvera plus tard à la frontière syro-turque dans la région d’Ayn al-Arab (Kobani) et s’étendra à Al-Jazeera et aux frontières syro-irakiennes du côté du gouvernorat d’Al-Hassakah. Cet accord est conforme aux promesses russes selon lesquelles la Russie travaillera à renvoyer les personnes déplacées d’Efrin dans leurs régions et que les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) se battront sous le nom de forces parallèles avec les Russes et les forces du régime dans la province d’Edleb, tandis que des sources syriennes ont rapporté que les forces américaines tentent d’empêcher le déploiement du régime et des forces russes dans la région.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a publié il y a quelques heures que la coalition internationale avait informé les dirigeants des Forces démocratiques syriennes de son intention de se retirer de sa base militaire située près de la ville de Manbej, et de la base de Kharab Echk dans la campagne d’Ayn al-Arab (Kobani), elle s’est également retirée de la ville d’Ayn Issa dans la campagne nord de Al-Raqqa.

Syrie: Le régime rassemble ses forces près de Manbij en préparation de son entrée dans la ville


Patrouille russe de la police militaire à Manbij octobre 2019

13 octobre 2019 – Syrie, Enab Baladi Online

Des renforts militaires du régime syrien ont atteint la périphérie de la ville de Manbij, dans la campagne nord-est d’Alep, en vue de leur déploiement à l’intérieur de la ville.

L’agence de presse Spoutnik a cité samedi 12 octobre une source anonyme sur le terrain, selon laquelle ces mesures sont régies par un accord conclu entre la Russie et la Syrie, d’une part, et entre la Russie, les États-Unis et les « Forces démocratiques syriennes ».

La source a souligné que « l’accord inclut le déploiement d’unités de l’armée syrienne avec des armes lourdes et moyennes dans la ville de Manbij et lève le drapeau syrien sur les centres gouvernementaux et sur les entrées et les sorties de la ville ».

Pour sa part, un porte-parole des « SDF » a déclaré, samedi, que « les forces du régime syrien avancent sur le front de Manbij, mais ce n’est pas notre préoccupation », selon la chaîne « Al Jazeera ».

عاجل | المتحدث باسم “قوات
#سوريا الديمقراطية”: قوات
النظام السوري تتقدم على جبهة
منبج وهذا أمر لم يعد يعنينا
— الجزيرة – عاجل (@AJABreaking) October 12, 2019

Urgent: le Porte-parole des « Forces
démocratiques syriennes »: les forces
du régime syrien avancent sur le front de Manbij
mais ce n’est plus notre souci
(@AJABreaking) 12 octobre 2019

Selon l’agence « Spoutnik », « la ville de Manbij s’est libérée des principaux dirigeants kurdes et ceux qui restent sont des Arabes ».

Dans un contexte connexe, la chaîne « Mayadeen » libanaise proche du « Hezbollah » a déclaré samedi qu’il y avait « des informations sur une réunion américano-russe qui a pris une heure dans le village d’Al-Farat au nord de Manbij »

#سوريا: مراسل الميادين: معلومات عن لقاء أميركي روسي
استغرق ساعة كاملة في قرية الفارات شمال غرب منبج
— الميادين عاجل (@AlMayadeenLive) October 12, 2019

Urgent:  # Syrie: correspondant d’Al-Mayadeen: information sur une réunion américano-russe d’une heure dans le village d’Al-Farat, au nord-ouest de Manbej
(@AlMayadeenLive) 12 octobre 2019

Le journal « Al-Watan », proche du régime, a déclaré que « l’armée syrienne a apporté des renforts militaires supplémentaires à la ville d’al-Arima et à la frontière entre Manbij et la ville d’Al-Bab, où l’armée turque est retranchée ».

Al-Watan a ajouté que les renforts avaient été amenés parallèlement à la police militaire russe qui patrouillait la frontière séparant Manbej des zones contrôlées par l’armée turque et ses milices, du côté sud-ouest de la ville par le crime.

Le 7 octobre, Les SDF ont annoncé que les forces du régime syrien se préparaient à se déplacer vers la ville de Manbej, dans la campagne d’Alep.

Elles ont ajouté que le mouvement des forces du régime soutenu par la Russie vers la ville de Manbej est le premier résultat de la décision américaine de se retirer.

Le régime syrien s’est installé près de Manbij, quelques jours après le début de l’opération militaire turque dans l’est de l’Euphrate, avec la participation de l’armée nationale syrienne.

Le ministère turc de la Défense a annoncé le 9 octobre le début des opérations militaires, “Source de paix”, et a déclaré que son objectif était de créer une “zone de sécurité” à l’est de l’Euphrate.

Pour plus d’informations: https://www.enabbaladi.net/archives/334807#ixzz62EevBxOC

Annonce du commandement de l’armée nationale : Formation d’un comité chargé de suivre et de tenir pour responsables de violations toute personne…


Communiqué du commandement de l'armée nationale le 13 oct 2019

Annonce du commandement de l’armée nationale suite à une exécution arbitraire…

Suite à l’annonce du commandement de l’armée nationale concernant la formation d’un comité chargé de suivre et de tenir pour responsable de violations, toute personne commettant une infraction, selon le communiqué publié hier.

Les numéros du sous-ministre de la Défense et des membres du Comité sont distribués afin de communiquer et de signaler toute violation par tout moyen (téléphonique ou par réseaux de communications) conforme aux normes en matière de documentation (nom et numéro de l’appelant – le lieu de la violation et preuve documentée – témoins ou vidéo – nom de la personne ciblée et son numéro de téléphone – nom de l’accusé ou la faction à laquelle il appartient ou quoi que ce soit qui indique l’auteur) La responsabilité sera rendue publique et immédiatement après que la culpabilité aura été officiellement établie.
M. le colonel Hussein Hamada 0090531636616
M. le colonel Arafat Hammoud 00905555016899

لاحقا لاعلان قيادة الجيش الوطني عن تشكيل لجنة متابعة ومحاسبة الانتهاكات بحسب البيان الصادر البارحه
يجري حاليا تعميم ارقام السادة نائب وزير الدفاع واعضاء اللجنة للاتصال والتبليغ عن اي انتهاك تلفونيا او بوسائل التواصل الاخرى وفق معايير التوثيق المتبعه (اسم ورقم المتصل – مكان واقعة الانتهاك وادلة الانتهاك وتوثيقه صور او شهود او فيديو – اسم الشخص المستهدف ورقم هاتفه- اسم المدعى عليه او الفصيل الذي ينتمي له او اي شيء له دلالة على المرتكب) وستتم المحاسبة علنا وفورا بعد ثبوت الجرم وبشكل رسمي.
السيد العقيد حسين حماده ٠٠٩٠٥٣١٥٦٣٤٦١٦
السيد العقيد عرفات حمود ٠٠٩٠٥٥٥٠١٦٨٦٩٩

La générosité des forces d’occupation envers les autochtones !!


Ne-touche-pas-à-mon-peuple

Ne-touche-pas-à-ma Syrie

Trump: Nous allons allouer 50 millions de dollars pour protéger les minorités ethniques et religieuses en Syrie

ترامب: سنخصص مبلغ 50 مليون دولار لحماية الأقليات العرقية والدينية في سوريا

785 personnes de familles des combattants de Daech, de différentes nationalités étrangères, s’échappent du camp…


عبد القادر موحد الرئيس المشترك لمكتب الشؤون الإنسانية وشؤون المنظمات في الإدارة الذاتية لشمال وشرق سوريا أكد ان مخيم عين عيسى لللاجئين بات بلا حراسة وبلا إدارة وتم انسحاب الحامية التابعة لقوى الأمن الداخلي منه بعد أعمال الشغب التي قام بها عوائل مقاتلين تنظيم داعش داخل المخيم إثر القصف التركي في على أطراف المخيم، مم أدى إلى هروب أكثر من 750 شخص من عوائل تنظيم داعش من داخل المخيم.

785-combattants-de-Daech-ont-pu-fuire-la-prison-de-Ayn-Issa-13-octobre-2019La direction de l’autogestion a annoncé  aujourd’hui que des centaines de membres de familles de l’organisation de l’Etat islamique (Daech) ont réussi à s’échapper du camp de réfugiés d’Ayn Issa dans la campagne de Raqqa.:

Ce matin, dimanche 13 octobre 2019, le camp d’Ayn Issa a été directement pris pour cible par l’agression turque et plus  de 785 personnes, de familles des combattants de Daech, de différentes nationalités étrangères, ont pu s’échapper du camp…

Camp-d'al-Holl-au-nord-est-de-la-Syrie-2019

syria-is-refugee-Baghouz 2019-113.jpg

Syrie: fuite de 800 proches de l’EI en plein assaut turc selon les Kurdes

AFP-A3 octobre 2019

« Source de paix » continue de faire des victimes parmi les civils


نزوح-الحسكة-

« Source de paix » continue de faire des victimes parmi les civils et les pousse au déplacement, portant à 52 le nombre de martyrs tués par les bombardements aériens et terrestres des factions turques depuis le début de l’opération

13 octobre 2019 – Observatoire syrien des droits de l’homme

Avec plus de victimes, le nombre de martyrs civils tués depuis le début de l’opération militaire turque le mercredi 9 octobre, s’élève à 52, dont un enfant et une responsable du parti exécutée sur le terrain par des factions pro-turques sur l’autoroute située au sud de la ville de Tal Abyad et les zones situées au nord d’Ain Issa, parmi eux 7 personnes, dont deux employés de la direction de l’autogestion, sur le périmètre de Tall Abyad, 6 autres victimes, dont un enfant, une femme et deux hommes âgés à la suite de tirs de roquettes sur les quartiers de Bachiriya, Qadrubak et Zaytouniya dans la ville de Qamechli, 4 victimes suite aux frappes aériennes turques sur le village d’Al-Bajiya dans la région de Tall Abyad, 4 victimes suite aux frappes aériennes turques visant le voisinage de la ville de Ras Al-Ain dans la campagne d’Al-Hassakah, 3 victimes à cause des opérations de tire sur les villages autour de Tall Abyad, et une enfant sous les frappes visant la campagne de Qahtaniyah, un homme ciblé par un tireur des forces turques dans la ville Al-Derbasiyah, une femme ciblée par un tireur d’élite turc de la ville d’Al-Qamechli, et un homme victime d’un tir de missile turc à la périphérie du village de Qasr Deeb, dans la campagne d’Al-Malekiyah.

D’autre part, la vague de déplacements continue de l’est de l’Euphrate. Selon les statistiques de l’Observatoire syrien le nombre de personnes déplacées de leurs villes et villages dépasse les 130 000 civils, fuyant les zones de Tal Abyad, Ras Al-Ayn, Derbassiyah et d’autres zones situées à l’est de la bande des frontières avec la Turquie,

“نبع السلام” تواصل حصد أرواح المدنيين وتشريدهم ليرتفع إلى 52 تعداد الشهداء الذين قتلوا بقصف جوي وبري تركي وعلى يد الفصائل منذ بدء العملية

%d bloggers like this: