Qu’en est-il de Dimona ?


 

 

Centrale-nucléaire-DImona-Israël-.jpg

Le réacteur de Dimona
a été offert par la France
à l’état d’occupation Sioniste
à la fin des années cinquante.
Agence Internationale de l’Energie
Atomique n’est toujours pas
autorisée par Israël
à venir inspecter ses installations
nucléaires. Et malgré le danger
évident que représente cet Etat
qui ne respecte aucune convention
internationale, les « grandes
puissances » ne semblent s’en
émouvoir, contrairement
à ce qui se passe pour d’autres pays
comme l’Iran…

Centrale nucléaire de Dimona

 

Advertisements
%d bloggers like this: