الموت تحت التعذيب في سجون النظام – Syria’s Torture Machine – La mort sous la Torture dans les prisons du régime al-Assad


La machine de la torture, dans les prisons de la sureté du régime Syrien, continue à ce jour de broyer les vies des opposant.es syrien.nes.

Une victime en plus parmi les milliers de détenu.es qui se trouvent toujours dans les prisons du régime syrien : Rami Hanaoui, un jeune natif de la ville du Soueida, est arrêté le 5 août 2012, par les forces de sécurité du régime. Six ans après sa détention, le 27 décembre 2017, les services de sécurité informent, officiellement, sa famille qu’il faut passer récupérer ses affaires personnelles, parce qu’il est mort en détention.

ابلغ الامن السوري بشكل رسمي اهل المعتقل السلمي ابن السويداء رامي هناوي انه توفي في المعتقل بتاريخ ٢٧ -١٢-٢٠١٧
وذلك لاستلام متعلقاته الشخصية

#رامي_هناوي

Le 3 mai 2018:

Après avoir appris la nouvelle du décès de Rami Henawi, (nous) la famille du martyre s’est orientée, aujourd’hui, aux instances pour la mise en œuvre de la décision, avec le télégramme contenant les références de la résolution et la date d’émission, mais la première et la deuxième chambre de la cour et même la police militaire à Damas n’ont pas confirmé ou nié leur connaissance de la décision émise, et c’est ce que soulève notre plus grande crainte.
À notre tour, en qualité de famille de Rami Henawi, nous réclamons la vérité et demandons l’éclaircissement sur le sort de Rami, et savoir si le contenu du télégramme émis est correct et pourquoi la deuxième chambre de la cour a nié son émission ? Nous faisons appel à toutes les organisations internationales traitant des affaires des détenus et de droits de l’homme d’œuvrer fortement à tous les niveaux, d’exercer des pressions pour connaître la vérité quant au télégramme et le sort de Rami Henawi.

Nous espérons des amis fidèles de Rami, qui ont joué un rôle majeur dans la diffusion des nouvelles de l’arrivée du télégramme qui nous a appris le décès de Rami, de suivre de toute leur force et par tous les moyens qu’ils ont à leur disposition, de nous aider à connaitre la vérité sur le sort de Rami.

Nous apprécions vos efforts et connaissons l’amour que vous portez pour lui.

Nous demandons la patience de Dieu … et nous demandons à tous ceux qui le peuvent de mettre la pression pour révéler la vérité … Nous gardons encore de l’espoir et nous allons travailler sur cet espoir, malgré toute la douleur et sa longue absence depuis des années sans aucune nouvelle de lui.
La déclaration a été publiée à la demande de la famille de Rami Henawi …

The Caesar Photo

Les photographies appartiennent au dossier dit « César », que l’organisation Human Rights Watch (HWR) devait présenter mercredi à la presse, à Moscou. « César » est le nom de code d’un photographe de la police militaire syrienne qui a fait défection en 2013 en emportant avec lui les clichés de milliers de cadavres. Il s’agit de Syriens, opposants ou présumés tels, ou appartenant à des familles de l’opposition, morts en détention. Pas par dizaines ou par centaines, mais par milliers.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/12/16/syrie-du-dossier-cesar-au-dossier-bachar_4833112_3218.html

 

Advertisements

About سوريا بدا حرية
،ضد الدكتاتور، ضد الفساد، ضد القمع، ضد العصبة الأسدية الحاكمة، ضد الأحزاب العقائدية السياسية والدينية والإثنية مع حرية الرأي، مع دولة ديمقراطية علمانية مع الحقيقة، مع الإنسان Vive la Résistance Palestinienne face à l’occupation sioniste

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: